Football - Serie A

03 mars 2018 22:55; Act: 03.03.2018 23:23 Print

Naples s'écroule face à la Roma et relance la Juve

Naples, leader du Championnat d'Italie, a lourdement chuté samedi à domicile face à l'AS Rome (4-2) et se retrouve désormais sous la menace de la Juventus Turin.

storybild

Le leader du Championnat d'Italie a lourdement chuté samedi à domicile face à l'AS Rome (4-2). (photo: AFP)

Sur ce sujet

Le championnat d'Italie a-t-il basculé samedi ? Écrasé 4-2 sur sa pelouse par l'AS Rome, le leader Naples se retrouve en tous cas sous la menace directe de la Juventus Turin, victorieuse in extremis de la Lazio Rome (1-0) et prête à prendre les commandes de la Serie A. Naples a encore un point d'avance. Mais il ne vaut rien ou presque, car la Juventus a elle un match en retard. Dans dix jours, les Turinois recevront l'Atalanta Bergame et si rien n'a changé d'ici-là, ils s'installeront à la première place.

Et le calendrier est favorable aux bianconeri qui peuvent encore faire mal à Naples le week-end prochain, quand ils recevront l'Udinese (11e) alors que leurs rivaux auront un déplacement difficile à San Siro face à l'Inter Milan (5e). Comment en est-on arrivé là ? Car à la 92e minute du match Lazio-Juventus, qui ouvrait la 27e journée, la Juventus était loin de ressembler à un leader virtuel.

Fragilisé

Accrochés par la Lazio dans un match terriblement haché et très pauvre, les joueurs de Massimiliano Allegri étaient fatigués, à court d'idées et pas très rassurants à quatre jours de leur 8e de finale retour de C1 contre Tottenham. Mais à 30 secondes de la fin du temps additionnel, Paulo Dybala s'est glissé entre deux défenseurs romains, a résisté à Parolo et, en déséquilibre, a trouvé la lucarne de Strakosha pour un but magnifique et importantissime, celui d'une 10e victoire d'affilée pour les Bianconeri.

Et ce sont peut-être cette incroyable culture de la victoire et ce refus absolu de la défaite qui ont intimidé Naples au moment de recevoir l'AS Rome. L'équipe de Maurizio Sarri avait pourtant idéalement débuté, avec un but d'Insigne dès la 6e minute, qui aurait pu assommer les très inconstants Romains. Mais l'égalisation immédiate du jeune Turc Under (7e) a permis aux Giallorossi de rester dans le match. D'un beau coup de tête, Dzeko a même donné l'avantage à la Roma (26e).

En deuxième période, Naples a poussé mais a buté à de nombreuses reprises sur Alisson, le formidable gardien brésilien du club de la capitale. Et ce sont Dzeko, auteur d'un doublé (73e), et Perotti (79e) qui ont profité des espaces ouverts par la vaine domination napolitaine pour punir Marek Hamsik et les siens. Le but de Mertens en fin de match (4-2, 90+2) n'y change rien: Naples est désormais fragilisé avec cette deuxième défaite à domicile de la saison.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • samsam le 04.03.2018 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Roma a montré une tres belle determination. Naples a bien joué mais Insigne a manqué de realisme. Rome ouvre la voie au scudetto a la Juve comme il y a deux ans.

  • Harris le 04.03.2018 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Naples s'écroule souvent ces derniers temps

Les derniers commentaires

  • Harris le 04.03.2018 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Naples s'écroule souvent ces derniers temps

  • samsam le 04.03.2018 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Roma a montré une tres belle determination. Naples a bien joué mais Insigne a manqué de realisme. Rome ouvre la voie au scudetto a la Juve comme il y a deux ans.