Après PSG-OM

15 septembre 2020 09:27; Act: 15.09.2020 10:46 Print

Neymar fait son mea culpa et appelle au calme

La star du Paris SG, qui a accusé le Marseillais Alvaro Gonzalez de racisme lors de son exclusion lors du «Clasico», dimanche, a lancé un appel au calme, lundi, sur Instagram.

storybild

«Je me suis perdu dans le match», a confié Neymar. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je suis triste de voir le sentiment de haine que l'on peut provoquer quand on se révolte à chaud», écrit en portugais et en anglais l'attaquant brésilien, tout en maintenant ses accusations de racisme envers l'Espagnol de l'OM. «Aurais-je dû l'ignorer? Je ne sais toujours pas... Aujourd'hui, à tête reposée, je pense que oui mais sur le moment, mes coéquipiers et moi avons demandé de l'aide aux arbitres, et nous avons été ignorés. C'est ça le sujet!», s'est justifié la vedette du PSG.

Durant ce match sulfureux, marqué en fin de rencontre par l'exclusion de cinq joueurs, dont Neymar pour avoir giflé Alvaro Gonzalez à l'arrière de la tête, l'attaquant brésilien du PSG s'est plaint auprès des arbitres, en répétant à de très nombreuses reprises «racismo, no!» («le racisme, non!», en espagnol), en pointant le défenseur espagnol.

Le PSG a apporté son soutien à sa star qui, après le match, s'en était violemment pris sur les réseaux sociaux à Alvaro Gonzalez: «Mon seul regret c'est de ne pas avoir frappé ce connard au visage», avait-il écrit à chaud sur Twitter.

Une réaction sur et en dehors du terrain que Neymar dit désormais regretter. «Hier, je me suis perdu dans le match et j'ai manqué de sagesse», a encore dit Neymar, qui voit une «obligation» dans le fait de «pacifier ce mouvement antiraciste afin que les moins privilégiés puissent être défendus naturellement».

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) se penchera, dès mercredi, sur les cinq cartons rouges distribués à la fin du match pour déterminer le nombre de matches de suspension encourus par les Parisiens Neymar, Layvin Kurzawa et Leandro Paredes, et par les Marseillais Dario Benedetto et Jordan Amavi.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anne Hanas le 15.09.2020 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand on commence à présenter des excuses c'est qu'on avait pas forcément raison

  • Atchoum le 15.09.2020 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on veut semer le vent, mais qu'on se rend compte que la tempête n'a pas pris , on appelle au calme .... à bientôt à Nice ^^

  • Paul le 15.09.2020 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    QU est ce qu'ils nous cassent la tête avec leurs petites histoires de niveau maternelle. Certains n evolue pas et ont font tout un Plat.

Les derniers commentaires

  • Atchoum le 15.09.2020 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on veut semer le vent, mais qu'on se rend compte que la tempête n'a pas pris , on appelle au calme .... à bientôt à Nice ^^

  • Anne Hanas le 15.09.2020 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand on commence à présenter des excuses c'est qu'on avait pas forcément raison

    • LiNh le 15.09.2020 12:48 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne s'est pas excuse

    • Ausecours le 15.09.2020 13:17 Report dénoncer ce commentaire

      Quand ont présente des excuses c'est qu'ont est un niveau au dessus justement

    • LiNh le 15.09.2020 17:35 Report dénoncer ce commentaire

      @LiNh(usurpateur) je n'ai jamais écrit cela mais c'est correct.

  • Paul le 15.09.2020 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    QU est ce qu'ils nous cassent la tête avec leurs petites histoires de niveau maternelle. Certains n evolue pas et ont font tout un Plat.