Football

05 septembre 2021 15:46; Act: 05.09.2021 16:01 Print

Pour être pro, il vaut mieux être né au début de l'année

Naître au premier trimestre de l’année serait un avantage pour faire carrière dans le football, selon une étude. Un phénomène appelé «effet de l’âge relatif».

storybild

Selon une étude de l’Observatoire du football du CIES, l’effet de l’âge relatif est un phénomène qui s’observe partout dans le monde. (photo: Getty Images)

Sur ce sujet
Une faute?

Près d’un professionnel sur trois (31,2%) est né dans les trois premiers mois de l’année. Par contre, seuls 19% des joueurs de l’échantillon ont vu le jour durant le dernier trimestre. Pour avoir plus de chances de faire carrière, être né dans les premiers mois de l’année serait donc un avantage. C’est le constat tiré d’une étude de l’Observatoire du football du Centre international d’étude du sport (CIES) de l’Université de Neuchâtel.

Si cette conclusion peut paraître tirée par les cheveux, elle vient appuyer un phénomène déjà bien connu nommé «effet de l’âge relatif». Celui-ci postule que les individus nés plus au sein d’une cohorte, souvent comptée sur une année, ont un avantage. Le sport n’est pas le seul domaine concerné, puisque ce phénomène semble aussi intervenir en milieu scolaire.

L’importance de la date de référence

Ainsi, pour les 43 948 joueurs répartis dans les 119 ligues passées au peigne fin, la moyenne s’élève à 31,2%. Le podium des pays qui comptent le plus de joueurs nés durant le premier trimestre est composé de la Chine (43,6%), de la Turquie (38,4%) et du Maroc (35,8%).

La proportion la plus faible enregistrée dans cette étude est celle du Japon, avec 16,2%. Mais cela n’est pas un contre-exemple, au contraire. Dans l’archipel nippon, c’est le 1er avril qui marque le changement d’année dans les catégories juniors. Cette proportion est de 32,1% dans le premier trimestre footballistique au Japon.

En Angleterre, ce phénomène s’exprime différemment, puisque c’est le 1er septembre qui est pris comme référence pour les catégories juniors. Ce sont donc les joueurs nés entre octobre et décembre qui se retrouvent sur-représentés (30,1%).

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Résident sportif le 05.09.2021 23:00 Report dénoncer ce commentaire

    Et pour devenir une légende, il faut être né le dernier trimestre, voir Maradona et Pelé. Donc, quand tu as du talent, Dieu te donne la gloire et Il vient te chercher quand Il le décide. Dieu est le plus grand Agent de tous les temps.

  • Unicorn le 07.09.2021 23:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pour devenir pro, il vaut mieux être fils d'un parent qui est établi dans ce monde pourri par le népotisme et l'argent, à la Zizou, cela aide pour être admis dans les centres de formations. Tout part de l'opportunité que les clubs veulent bien accorder aux petits pour se frotter à un niveau supérieur. Surtout, pour les Luxembourgeois, partir le plus tôt, même à dix ans, sans perdre son temps au centre de formation de la FLF au niveau bien trop médiocre.

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 07.09.2021 23:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pour devenir pro, il vaut mieux être fils d'un parent qui est établi dans ce monde pourri par le népotisme et l'argent, à la Zizou, cela aide pour être admis dans les centres de formations. Tout part de l'opportunité que les clubs veulent bien accorder aux petits pour se frotter à un niveau supérieur. Surtout, pour les Luxembourgeois, partir le plus tôt, même à dix ans, sans perdre son temps au centre de formation de la FLF au niveau bien trop médiocre.

  • Résident sportif le 05.09.2021 23:00 Report dénoncer ce commentaire

    Et pour devenir une légende, il faut être né le dernier trimestre, voir Maradona et Pelé. Donc, quand tu as du talent, Dieu te donne la gloire et Il vient te chercher quand Il le décide. Dieu est le plus grand Agent de tous les temps.