Football/Italie

17 septembre 2019 11:14; Act: 17.09.2019 11:26 Print

«Pour l'arrêter, il suffit de lui jeter dix bananes»

S'exprimant au sujet de Romelu Lukaku, le consultant italien Luciano Passirani s'est fait l'auteur d'un violent dérapage raciste, dans une émission de télé.

storybild

Romelu Lukaku a rejoint la Serie A cet été.

Sur ce sujet
Une faute?

Arrivé cet été en Italie en provenance de Manchester United, l'attaquant belge Romelu Lukaku vit un début de saison mouvementé en Italie. Il y a deux semaines, des supporters de Cagliari avaient accueilli un penalty (marqué) de Lukaku par des cris de singe. Dimanche, c'est Luciano Passirani, consultant pour la chaîne Top Calcio 24, qui y est allé de sa petite déclaration raciste. En plateau, l'analyse de l'ancien dirigeant de l'Atalanta, d'abord élogieuse, a finalement pris une tournure nauséabonde.

«Je ne vois aucun joueur de son calibre dans le championnat, ni à l'AC Milan, ni à l'Inter, à la Roma ou à la Lazio, déclare Passirani. Je l'aime beaucoup parce que c'est l'un des plus forts, c'est le sosie de Zapata (de l'Atalanta). Il a quelque chose en plus. Il sait marquer, il transcende une équipe. En un contre un, c'est un tueur. Pour l'arrêter, il suffit de lui jeter dix bananes pour qu'il les mange».

L'homme a présenté ses excuses et Fabio Ravezzani, directeur des programmes de la chaîne, est alors intervenu à l'antenne pour prendre la parole. «Monsieur Passirani a 80 ans et pour faire l'éloge de Lukaku, il a utilisé une image raciste, a-t-il expliqué. Il y a eu un manque terrible de lucidité. Et je ne peux pas tolérer de telles fautes». Il a également ajouté qu'à l'avenir, Passirani ne sera plus jamais invité sur le plateau.

(L'essentiel/Sport-Center)