FC METZ

09 mai 2018 09:50; Act: 09.05.2018 11:21 Print

«Pour moi, 1998, c'était avant-​​hier»

Le FC Metz fête mercredi les 20 ans de la deuxième place du championnat de Ligue 1 1997/1998. Carlo Molinari, ancien président emblématique du club, revient sur cette folle épopée.

Sur ce sujet

L'essentiel: Ce mercredi 9 mai 2018, le FC Metz fête les 20 ans de la deuxième place du championnat de Ligue 1 1997/1998 , y avez-vous pensé cette semaine?

Carlo Molinari: Non, pas du tout. Je n'y ai pas pensé car je n'ai pas l'impression que cela fait déjà 20 ans. Pour moi, c'était presque avant-hier, car c'est toujours très présent dans mon esprit. C'était des moments fabuleux pour le FC Metz.

Les souvenirs positifs prédominent donc sur la frustration d'avoir manqué le titre de champion de si peu au profit du RC Lens...

Il vaut mieux garder les bons souvenirs. Sur le coup, on était contents de la saison que nous avons réalisée, ce n'est qu’après que nous avons mesuré que nous avions manqué le titre de très très peu. Nous étions en progression constante depuis quatre ou cinq ans et on est en effet passé à côté de quelque chose de magnifique, car Lens ne nous a devancés qu'au goal-average.

Tout le monde ou presque se souvient de la chenille, à cette époque...

La chenille, je ne sais plus qui en est l'instigateur, je crois que c'était Rigobert Song, mais je n'en suis pas certain. Une fois lancée, tout le monde a adhéré et c'était l'expression de la joie qui régnait alors au club. C'était devenu notre marque de fabrique et beaucoup d'équipes l'ont reprise depuis. Mais nous en avons été les inventeurs.

Lens et Metz qui se disputent le titre de champion de France, les moins de 20 ans doivent trouver cela assez improbable comme situation...

En effet, ceux qui sont nés aux alentours de l'an 2000 n'ont certainement pas conscience de la place qu'occupait alors ces deux clubs dans l'élite du football français. Mais un grand club ne meurt jamais, le FC Metz aura d'autres bons moments à l'avenir.

Que s'est-il passé pour que le club dégringole à ce point par la suite? Quel tournant décisif a manqué le club?

L'élimination face à Helsinki en tour préliminaire de la Ligue des champions a été le déclencheur d'un certain changement de dynamique. À partir de là, petit à petit, les résultats du club ont été moins bons. Et il faut aussi dire que la génération 1998 a été la meilleure que le club ait connu dans toute son histoire.

20 ans après, le FC Metz, relégué en Ligue 2, est à nouveau au plus mal, comment vivez-vous cette situation?

Je le vis avec une certaine philosophie. Nous avons démarré la saison seulement après dix journées après avoir perdu neuf matches, donc à partir de ce moment-là, c'était forcément compliqué. Il y a eu un petit redressement qui nous a permis de garder un espoir. Heureusement d'ailleurs, car la seconde partie aurait été dramatique s'il n'y avait pas eu cet espoir. Dommage qu'on ait pas pu prendre le match à Lille (défaite 3-1) comme il le fallait. Jusqu'à Lille, on avait la possibilité de revenir. Maintenant, il faut rebâtir et tirer les leçons.

Quelles leçons?

Il y a un peu de tout. Le premier problème est qu'on est arrivé sur le mercato trop tardivement. Plusieurs joueurs sont arrivés tard et n'étaient pas en condition car ils n'avaient pas joué beaucoup. Ensuite, il y a eu les blessures de joueurs comme Bisevac ou Jouffre qui auraient pu nous apporter beaucoup. Lorsqu'on est tout en bas, tous les éléments du foot se retournent contre vous, les erreurs d'arbitrage, les blessures et le manque de chance se sont accumulés.

Vous disiez qu'il fallait rebâtir, avec quels éléments?

Pour remonter le club au plus vite, il faut s'appuyer sur des joueurs au profil Ligue 2 et avec beaucoup de tempérament pour réaliser cette mission.

Au final, l'un des seuls points positifs de la saison aura été le soutien inconditionnel des supporters...

Ils ont été remarquables et c'est très encourageant pour la suite. Je tiens à les remercier pour cela. Maintenant, j'espère qu'ils vont aussi être récompensés de leur soutien par une remontée et de plus belles années pour le FC Metz.

(Philippe Di Filippo/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kate le 09.05.2018 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Cher Monsieur vous nous avez fait vivre de merveilleux moments de l'histoire du foot à Metz un monde incroyable des joueurs de renoms ... Le temps passe si vite mais je n oublierai jamais . Portez vous bien et longue vie à vous

  • grenat le 09.05.2018 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    la belle époque... et qq semaines après, une 2ème place vite oubliée avec la victoire en CDM des bleus...

  • gigi57 le 09.05.2018 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    molinari a juste fait couler Metz merci merci

Les derniers commentaires

  • Low Rider le 09.05.2018 21:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    FC Metz revient très bientôt en ligue 1 ... très bientôt.

  • Yvan le 09.05.2018 21:17 Report dénoncer ce commentaire

    La plus grosse erreur de Carlo c'est d'avoir mal choisi son successeur

  • Low Rider le 09.05.2018 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Unicorn, vous oubliez Michel Ettore, Carmelo Michiche, Luc Sonor....

  • gigi57 le 09.05.2018 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    molinari a juste fait couler Metz merci merci

    • jean louis le 09.05.2018 22:37 Report dénoncer ce commentaire

      n importe quoi il a juste rendu aux investisseurs l argent en vendant les meilleurs de 98

  • Duncan le 09.05.2018 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    Ah c'était vraiment les belles années du FC Metz avec les pépés flingeurs et une vrai équipe mais 20 ans après direction ligue 2 que d'erreurs cette année surtout pour le recrutement un Rivière fini qui avait mis 5 buts en 2 ans prévisible, Jouffre blessé chronique jamais impliqué, Bivesac malade imaginaire, pas d"esprit d'équipe ,pas plus avec Hantz qu'avec Cartier .Il falait garder Falette et surtout garder Diabaté avec un peu d'argent de la vente de Sarr. Heureusement Roux, mollet et Niakaté se sont battus; Essayez de les garder les tois là svp

    • jean loup le 09.05.2018 22:38 Report dénoncer ce commentaire

      Catier ???tu as rater un episode vieux