Ligue des Champions

15 août 2020 14:40; Act: 15.08.2020 14:52 Print

Pourquoi le Bayern Munich ne va plus rien lâcher

Après le triomphe inimaginable de vendredi soir, il devient difficile de voir le Bayern, en pleine confiance, vaincu lors de cette Ligue des champions.

storybild

Qui empêchera le Bayern de Robert Lewandowski de décrocher une sixième Ligue des champions dans huit jours? (photo: AFP/Manu Fernandez)

Sur ce sujet
Une faute?

Les joueurs eux-mêmes n'ont pas d'explication! L'inimaginable victoire 8-2 du Bayern vendredi contre Barcelone est irrationnelle, mais l'exploit va renforcer encore la confiance du Rekordmeister allemand, que l'on peine désormais à imaginer vaincu dans cette Ligue des champion 2020. Lyon ou Manchester, le prochain adversaire des Bavarois en demi-finale aura forcément été impressionné. «L'équipe de Lionel Messi a sombré comme l'une des victimes du Bayern en Bundesliga», raille samedi le magazine allemand du football Kicker.

«Le match a rappelé l'historique 7-1 de Belo Horizonte», lorsque l'Allemagne a humilié le Brésil en demi-finale du Mondial-2014, ajoute le journal. L'analogie est intéressante, d'autant plus que trois des vainqueurs de Barcelone avaient joué à Belo Horizonte: Manuel Neuer, Jérôme Boateng et Thomas Müller! Et Hansi Flick, l'entraîneur du Bayern, était sur le banc comme adjoint de Joachim Löw.

Après le match, Flick a donné l'une des clés de la domination du Bayern: «Mon équipe n'a jamais rien lâché, en ce moment c'est notre mentalité, notre marque de fabrique», a-t-il dit. Un «fighting spirit» qui a permis à Munich de tout balayer en Allemagne pour remporter le doublé coupe-championnat, puis d'éliminer Chelsea en 8e de finale d'un cinglant 7-1 sur l'ensemble des deux matches (3-0, 4-1).

«Joie de jouer»

Face à ces combattants, Barcelone s'est laissé piétiner. «Le score est difficile à expliquer», a reconnu Joshua Kimmich, auteur du cinquième but, «mais nous avons joué dès la première minute avec une concentration incroyable». «Dès les premières secondes nous avons eu le contrôle total des duels», a renchéri Leon Goretzka. «Après l'égalisation de Barcelone, nous ne nous sommes pas laissé perturber et nous avons continué pareil. Notre pressing était terrible».

Et que dire des remplaçants, qui n'ont pas géré l'avance, mais ont au contraire maintenu le tempo: «Le plus beau en fait, c'était de voir que les joueurs sortis du banc ont eu le même impact, la même joie de jouer et le même état d'esprit» que les titulaires, s'est enthousiasmé Thomas Müller, désigné homme du match. Philippe Coutinho (prêté par Barcelone) a réussi deux buts et une passe décisive après son entrée à la 75e minute. Lucas Hernandez, privé de temps de jeu cette saison, lui a offert son deuxième but.

Cette euphorie collective donne une confiance inouïe aux plus jeunes. Le plus bel exemple en est Alphonso Davies, 19 ans, passé en une saison du statut de jeune espoir à celui de star. Son fulgurant slalom dans la défense à la 63e minute, pour offrir un but tout fait à Kimmich, fait partie des images du match. «Incroyable, a soufflé Kimmich, j'ai eu presque honte de célébrer ce but, parce qu'évidemment c'est le sien à 99%. Je n'ai eu qu'à pousser la balle au fond. Classe mondiale!» Ce mental de guerrier, Leon Goretzka l'a encore exprimé à sa façon, lorsqu'on lui a demandé si voir Messi à ce point humilié ne lui avait pas fait un peu mal. «Non. Ça m'a même fait un peu plaisir», a-t-il dit, tout sourire.

Calendrier bien géré

À froid, les experts noteront aussi que, de toutes les équipes engagées à Lisbonne, les Allemands (Bayern et Leipzig) sont les seuls à avoir terminé leur championnat national fin juin. Les Français n'ont plus joué depuis mars, les autres ont au contraire bataillé jusqu'à fin juillet. Après la finale gagnée de coupe d'Allemagne le 4 juillet, Hansi Flick a accordé une douzaine de jours de vacances à ses hommes, avant de lancer une préparation spécifique pour la Ligue des champions.

Son expérience de huit années en équipe nationale lui permet de maîtriser parfaitement cette montée en puissance avant un grand tournoi. Son expérience a été précieuse: les joueurs ont bien récupéré, sans perdre le rythme pour autant. Lyon, qui n'a joué que deux matches officiels depuis mars, et Manchester City, qui a au contraire fini la saison anglaise en boulet de canon, n'ont pas eu cette chance. Quel que soit le prochain adversaire du Bayern, il aura besoin de puiser dans toutes ses ressources pour ne pas finir en victime comme Barcelone.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sandro le 15.08.2020 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas non plus surévaluer ce résultat. Barcelone peine depuis un certain temps et hier, ils n'étaient simplement pas sur le terrain. Cela me rappelle 2 matches: All - BRE 7:1, un Brésil complètement absent, et FRA - BRE 3:0, avec le malaise de Ronaldo dans les vestiaires juste avant le match, le Brésil ne jouait même pas cette finale. Après, cela ressemble à du "très grand jeu" du vaincqueur. Mais bon, l'entraîneur flick sait certainement bien évaluer ce score.

  • Ben-J le 15.08.2020 19:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Denis Ce n’est ni le lieu ni l’endroit. Célébrons la victoire d’un vrai club de football d’abord.

  • Antipopuliste le 15.08.2020 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En espérant une finale PSG Bayern afin de voir démolir les parisiens et les voir remettre à leur place

Les derniers commentaires

  • Djee le 17.08.2020 02:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui, finaliste. On les oublie souvent les perdants de la finale mais ça resterai une très belle place

  • cocou le 16.08.2020 12:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le bayern va se faire défoncer part Lyon

  • le petit pinguin le 16.08.2020 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lol bien dit!!!

  • marc le 15.08.2020 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Guardiola connait très bien le Bayern! personne ne veut le dire mais le Bayern à des lacunes aussi. Le Barca a besoin d'un autre entraineur, c'était un match où une énorme équipe était absente et toute autre équipe l'aurait vaincu avec plus de humilité

  • Ben-J le 15.08.2020 19:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Denis Ce n’est ni le lieu ni l’endroit. Célébrons la victoire d’un vrai club de football d’abord.