Europa League

14 avril 2017 18:56; Act: 14.04.2017 19:38 Print

Procédures ouvertes contre Lyon et Besiktas

Les gradins du Parc OL ont été le théâtre d'actes d'une rare violence lors du match de jeudi entre Lyon et Besiktas. Des procédures disciplinaires ont été ouvertes.

Sur ce sujet

L'UEFA a ouvert vendredi des procédures disciplinaires contre Lyon et Besiktas après les violences dans les tribunes et l'envahissement du terrain lyonnais par des spectateurs, jeudi soir lors du quart de finale aller de l'Europa League. Lyon est notamment visé pour «organisation insuffisante» concernant la «séparation» des fans turcs et lyonnais. Est également reproché au club français l'envahissement de la pelouse par des supporters «après le deuxième but de l'Olympique lyonnais», indique l'UEFA dans son communiqué. Besiktas est poursuivi notamment pour «lancer de projectiles» et «troubles» dans le public.

Ni la date de l'audience ni celle du verdict n'ont été encore déterminées, a précisé l'UEFA, qui ajoute que «davantage d'information sur le sujet suivra dans les prochains jours.» Le match, qui s'est joué au parc OL à Décines-Charpieu, aux portes de Lyon, a débuté jeudi soir avec trois-quarts d'heure de retard, à 21H50, en raison de l'envahissement de la pelouse par des dizaines de supporters lyonnais du virage Sud. Ces derniers voulaient alors se protéger des projectiles et des pétards lancés depuis le haut des tribunes, a constaté un journaliste de l'AFP.

Des affrontements avaient débuté aux abords du stade deux heures avant la rencontre entre fans des deux équipes et des bagarres ont ensuite éclaté dans les tribunes. Quelque 15 000 à 20 000 supporters turcs, pour la plupart venus de France ou de pays voisins, étaient disséminés au milieu des 35 000 spectateurs lyonnais, en plus des 3 000 Stambouliotes installés dans le parcage visiteurs. Un internaute a posté une vidéo qui permet de se faire une idée du niveau de violence entre certains spectateurs avant le match. Les faits se passent au moment où la pelouse est envahie. On y découvre des bagarres et des bousculades partant dans tous les sens, accompagnées du son intermittent des explosions produites par les fumigènes des CRS.

(L'essentiel/rca/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • alainet le 14.04.2017 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A la place de regarder ce qui se passe dans d'autres club notamment le fc metz que mr Aulas regarde le sien et la pietre organisation de ce match comme il a dit chaque club est responsable de ses supporters et de son organisation quelle beau message pour l'europe entiere.Desolant.

  • shooter le 14.04.2017 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les fouilles n'ont pas été faites correctement et les billets n'ont pas été vérifiés. et la Turquie a encore donnée une belle image d'elle!

Les derniers commentaires

  • alainet le 14.04.2017 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A la place de regarder ce qui se passe dans d'autres club notamment le fc metz que mr Aulas regarde le sien et la pietre organisation de ce match comme il a dit chaque club est responsable de ses supporters et de son organisation quelle beau message pour l'europe entiere.Desolant.

  • shooter le 14.04.2017 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les fouilles n'ont pas été faites correctement et les billets n'ont pas été vérifiés. et la Turquie a encore donnée une belle image d'elle!