Ligue 1 - 11e journée

09 décembre 2017 22:18; Act: 10.12.2017 14:07 Print

Rennes arrache le nul à Metz

METZ - Le FC Metz a été rejoint par Rennes en fin de match (1-1) samedi soir, lors de la 17e journée de Ligue 1.

storybild

Florent Mollet auteur du premier but de la rencontre face à Rennes, mais ce ne fut pas suffisant pour que Metz l'emporte ce samedi soir. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet

Quelle détresse! Un froid glacial, un stade aux trois quarts vide, une grève des supporters, des banderoles menaçantes et…un nouveau match sans victoire à Saint-Symphorien. Le FC Metz vit décidément l’un des débuts de saison les plus catastrophiques de son histoire. Et si le club lorrain a mis fin à sa série de huit défaites consécutives à domicile, c’est une très maigre consolation pour les Grenats, tant la victoire, samedi soir, face à une laborieuse équipe de Rennes, leur tendait les bras. La chance semblait même enfin sourire aux Mosellans, puisque c’est un joueur qui ne devait pas être titulaire qui a les a mis sur la bonne voie.

Remplaçant sur le feuille de match, Mollet a remplacé Jouffre, encore blessé, au pied levé juste avant le début du match. Le milieu offensif a été dans presque tous les bons coups. Et après deux tentatives non cadrées, il enroulait une frappe splendide des 20m hors de portée du gardien rennais (41e, 0-1). Le FC Metz menait à la pause mais s’était fait une énorme frayeur en début de match, lorsque suite à une sortie hasardeuse de Kawashima, Mexer seul devant le but vide, trouvait la barre de la tête (11e).

Dans un silence de cathédrale, le rythme de la rencontre baissait encore d’un cran en seconde période. Les occasions se faisaient moins nombreuses. Mais alors que les Grenats semblaient gérer parfaitement la partie, Philipps perdait le ballon à une trentaine de mètres de son but et Mubele en profitait pour égaliser (1-1, 87e). « C’est dommage car Rennes avait moins d’occasions en seconde période » pestait Cohade, désespérément à la recherche de quelques motifs d'espoir « Au moins, c’est le premier match qu’on ne perd pas à domicile » concluait-il. Avec seulement cinq points, la lanterne rouge est néanmoins très loin de voir le bout du tunnel.

(Philippe Di Filippo /L'essentiel)