Football - Ligue 1

02 septembre 2018 13:21; Act: 03.09.2018 14:15 Print

Rennes officialise l'arrivée d'Hatem Ben Arfa

Le Stade Rennais a officiellement présenté ce dimanche le milieu de terrain français, qui a signé avec le club breton un contrat d'un an plus une en option.

Sur ce sujet

Le Stade Rennais a officialisé dimanche l'arrivée du milieu de terrain Hatem Ben Arfa, libre depuis la fin de son contrat fin juin au Paris SG, dans une petite vidéo postée sur son compte Twitter. Dans cette vidéo, postée quelques minutes avant le début d'une conférence de presse, on voit le joueur de 31 ans vêtu du maillot du club avec le numéro 18 au milieu de la pelouse du Roazhon Park.

Le joueur a signé un contrat d'un an plus une en option, mais le président Olivier Létang n'a pas voulu en préciser le contenu devant les journalistes. «Je suis vraiment content d'être ici, c'est un projet qui m'a intéressé au niveau sportif, niveau ambition et comme je suis quelqu'un de très ambitieux, je pense que j'arrive dans le club qu'il me faut», a déclaré le joueur. Interrogé sur le temps qu'il a mis à faire son choix, Ben Arfa a expliqué avoir «eu beaucoup de sollicitations».

«Compliqué de retourner avec son ex»

«Il fallait que j'étudie vraiment toutes les propositions (pour aller) dans un projet qui me corresponde à tous les niveaux», a-t-il expliqué. La participation à la Ligue Europa a notamment fait pencher la balance par rapport à Nice par exemple. «C'est assez compliqué de retourner dans un club où on a été. On a passé une année exceptionnelle, mais c'est compliqué de retourner avec son ex», a-t-il plaisanté. «Rennes est rentré dans une nouvelle dimension et on va pouvoir faire du bon boulot parce que c'est une terre de football. J'ai toujours aimé venir jouer ici, j'ai même été ovationné», a-t-il encore rappelé en référence au 4-1 que Nice était venu infliger à Rennes en octobre 2015.

Le joueur est également revenu sur son expérience au Paris SG. «Ça a été une aventure avec beaucoup de positif et j'ai beaucoup appris. Ça fait partie de mon histoire. Aujourd'hui j'écris une autre histoire au Stade Rennais. Aujourd'hui je suis un homme plus fort», a-t-il estimé. «Je sais que je suis à un très bon niveau, j'ai fait les tests physiques et j'étais bien, hein?», a-t-il demandé en se tournant vers Olivier Létang. «Il est très affûté», a confirmé le dirigeant, qui en a parlé avec le médecin du club et avec le coordinateur sportif Sylvain Armand, présent lors de la visite médicale. Il espère d'ailleurs faire partie du groupe retenu pour le premier match après la trêve internationale, contre... Nice.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.