Footballeur assagi

24 octobre 2018 13:29; Act: 24.10.2018 13:42 Print

Ross Barkley a fait retirer tous ses tatouages

Le joueur de Chelsea a décidé de retirer les tatouages qu'il affichait sur le bras gauche. Il explique s'être «assagi» et avoir regretté cette décision de jeunesse.

storybild

Ross Barkley présente désormais des bras blancs comme neige. (photo: AFP/ben Stansall)

Sur ce sujet
Une faute?

Qui a dit que Ross Barkley était un bad boy? Le pur produit de la formation d'Everton, aujourd'hui chez les Blues de Chelsea, a décidé d'effacer l'intégralité de ses tatouages en signe de «sagesse». De nombreux fans ayant vu son but égalisateur de la 96e minute face à Manchester United, samedi (2-2) n'y ont vu que du feu: son bras gauche est, en effet, blanc comme neige, et toute l'encre a désormais disparu.

L'un de ses principaux tatouages «immortalisait», en chiffres romains, la date de ses débuts avec Everton (le 20 août 2011 contre les Queens Park Rangers). Un événement qui avait perdu de sa signification vu le nouveau départ qu'il entend prendre du côté de Londres. Le joueur de 24 ans a expliqué au Times qu'il avait effectué son premier tatouage à l'âge de 14 ans, alors que l'âge minimum légal est de 18 ans en Angleterre. «Comme j'étais déjà un grand gaillard, ils ne m'ont pas interrogé sur mon âge à l'époque».

Preuve de sa volonté de revenir en arrière: l'ancien Toffee portait des manches longues presque en permanence pour cacher l’œuvre d'art non désirée. «Avec les années, j'ai ressenti de plus en plus l'envie de les retirer car ils étaient un peu stupides. J'ai donc suivi le processus ces deux ou trois dernières années». Barkley ajoute qu'il n'exclut pas d'en refaire un autre un jour, mais seulement quand il aura des enfants.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vlad le chocolat le 24.10.2018 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    du bon boulot...on n'y voit rien

Les derniers commentaires

  • vlad le chocolat le 24.10.2018 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    du bon boulot...on n'y voit rien

    • LordFR le 25.10.2018 15:27 Report dénoncer ce commentaire

      Mais trop ! Visiblement ca se fait de manière très propre maintenant !