Ligue des champions

06 juin 2018 06:57; Act: 06.06.2018 10:01 Print

Sergio Ramos organise sa propre défense

Le défenseur du Real Madrid a été accusé de tous les maux, après la finale de la Ligue des champions. Il s'est défendu à sa manière, tout en tacle glissé.

Sur ce sujet

La blessure à l'épaule de Mohamed Salah, c'est lui. La commotion cérébrale de Loris Karius, qui a forcément joué un rôle sur ses deux bourdes lors de la finale perdue 3-1, c'est aussi lui. Enfin, dans l'imaginaire collectif, parce que Sergio Ramos, lui, n'a pas tout à fait la même interprétation des choses et n'hésite pas à (se) défendre aussi durement dans les journaux que sur le rectangle vert.

«Il ne manquait plus que Firmino dise qu'il a pris froid, parce qu'il a reçu une goutte de ma sueur, a rigolé le capitaine des triples champions d'Europe en titre, dans les colonnes du journal espagnol AS. Mon Dieu! Ils ont porté beaucoup d'attention à toute cette histoire autour de la blessure de Salah». Il faut dire que la sortie sur blessure de l'Égyptien avait porté un gros coup au moral des Liverpuldiens, lors de la finale à Kiev.

Les gens me regardent avec un œil différent

«Je ne voulais pas évoquer le sujet, parce que tout ce que j'aurais pu dire allait être monté en épingle, a-t-il ajouté dans le quotidien madrilène. Je me rappelle très bien de ce fait de jeu. Il m'accroche le bras en premier et je tombe sur l'autre flanc. Sa blessure a ensuite eu lieu de l'autre côté et ils ont dit que je lui avais fait une prise de judo. Après, le gardien a dit que je l'avais étourdi après un contact avec moi…».

Sergio Ramos assure avoir été en contact par messages avec Mo Salah. «Il m'a dit qu'il allait bien. Il aurait pu jouer la seconde période s'ils lui avaient fait une injection. Cela m'est arrivé de le faire quelquefois, mais quand c'est Ramos qui fait des choses pareilles, ça prend un peu mieux dans les médias… Je ne sais pas si c'est parce que je suis à Madrid et que j'y gagne depuis si longtemps, mais les gens me regardent avec un œil différent».

(L'essentiel/rca)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Xp1 le 06.06.2018 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moije . Ramos et un grand simulateur de faute et aime bien casser les autres joueurs on appelle cela antijeux .En outre il a bien profité d'indulgence des Arbitrages comme pour lui et le Real. Depuis quelques années déjà.

  • Kymh2014 le 06.06.2018 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il se moque de qui et se prend pour qui... "... mais quand c'est Ramos qui fait des choses pareilles, ça prend un peu mieux dans les médias..." La grosse tête il l'a c'est sûr. Ce n'est pas le défenseur le plus élégant du monde, mais à côté de Pépé il se prenait pour un ange

  • Ufty le 06.06.2018 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait une réforme totale des règles: Un plus de carton jaune ou rouge, expulsion temporaire de quinze minutes 2. Toucher un adversaire sera sanctionné. 3. Vidéo

Les derniers commentaires

  • 19 Cartons rouges, et ? le 06.06.2018 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    Juste un chiffre : 19. C'est le nombre de carton rouge qu'il a pris en Liga. Oui c'est le record, et non ce n'est pas fini. Triste que le sport ne soit pas une vitrine du fairplay, mais montre que tout est permis pour les plus fourbes.

  • Unicorn le 06.06.2018 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas pour Madrid, loin de là, mais l'humour de Ramos, j'adore. Il confirme encore ce que j'ai dit, une petite pique et on continue de jouer, on n'abandonne pas ses coéquipiers. locale, (cette blessure m'est bien connue et ne m'a pas jamais empêchée de jouer sur des terrains bien plus durs et bosselés, par contre pour dormir les jours suivants...) Mais Salah s'est dit, si la blessure s'aggrave, je ne jouerais pas la coupe du monde, je ne pourrais pas y faire ma promotion, et je n'obtiendrais pas de transfert avec un salaire 10x supérieur. Bravo pour l'esprit d'équipe.

  • Ufty le 06.06.2018 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait une réforme totale des règles: Un plus de carton jaune ou rouge, expulsion temporaire de quinze minutes 2. Toucher un adversaire sera sanctionné. 3. Vidéo

  • Xp1 le 06.06.2018 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moije . Ramos et un grand simulateur de faute et aime bien casser les autres joueurs on appelle cela antijeux .En outre il a bien profité d'indulgence des Arbitrages comme pour lui et le Real. Depuis quelques années déjà.

  • Kymh2014 le 06.06.2018 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il se moque de qui et se prend pour qui... "... mais quand c'est Ramos qui fait des choses pareilles, ça prend un peu mieux dans les médias..." La grosse tête il l'a c'est sûr. Ce n'est pas le défenseur le plus élégant du monde, mais à côté de Pépé il se prenait pour un ange

    • Jean l'Aveugle le 07.06.2018 18:10 Report dénoncer ce commentaire

      Pepe a dérapé l'une ou l'autre fois grave mais sur 99% du temps il a défendu correctement, notamment à l'euro 2016 où il a été de loin le meilleur défenseur du tournoi, Ramos par contre, il est tout le temps très fourbe, pour lui tous les coups sont permis pour déstabiliser ses adversaires