Football

12 juillet 2020 21:30; Act: 13.07.2020 16:37 Print

Tottenham enfonce Arsenal, Leicester craque

Tottenham a relégué son rival londonien au neuvième rang, alors que Les Foxes ont pris 4-1 à Bournemouth.

storybild

Les joueurs de Tottenham sont invaincus contre Arsenal cette saison. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Leicester a subi une défaite surprise dimanche chez le relégable Bournemouth (4-1), ratant l’occasion de reléguer Chelsea hors du podium de la Premier League, alors que Tottenham, vainqueur laborieux de son rival nord-londonien Arsenal (2-1), garde le contact pour l’Europa League.

Battus samedi à Sheffield (3-0), les Blues sont assurés de conserver l’une des quatre places qualificatives en Ligue des champions, à l’issue de cette 35e journée, à la faveur de la défaite surprenante de Leicester à Bournemouth, dimanche, et quel que soit le résultat de Manchester United (5e) lundi face à Southampton.

En moins de deux minutes

Les Foxes de Leicester avaient l’occasion de monter en troisième position en cas de victoire sur le terrain du relégable. Jamie Vardy a même ouvert le score (23e) et conforté son statut de meilleur buteur du championnat (23 buts). Mais Leicester, qui n’a récemment pris que six points sur quinze possibles, n’est décidément plus la même équipe depuis la reprise, mi-juin.

Le basculement s’est opéré en moins de deux minutes, d’abord avec un penalty de Junior Stanislas (66e), suivi d’un deuxième but de Dominic Solanke (67e), accompagné de l’expulsion de Çaglar Söyüncü suite à un geste de colère. Un but contre son camp de Jonny Evans (83e) a définitivement assommé Leicester, qui a encore laissé Solanke filer inscrire un quatrième but (87e).

Mourinho soigne sa popularité

Très critiqué depuis des mois, José Mourinho pourra au moins finir la saison avec le crédit du match le plus important pour les supporters sur le plan symbolique, face au rival historique Arsenal.

Comme au match aller (2-2), disputé à la fin de l’été dernier, aucune équipe n’a réellement prouvé qu’elle était la meilleure dimanche à White Hart Lane. La victoire de Tottenham (2-1), grâce à une tête victorieuse de Toby Alderweireld (81e) ne s’est dessinée que deux minutes après que Pierre-Emerick Aubameyang a buté sur Hugo Lloris et manqué de donner l’avantage aux Gunners.

Arsenal, avec Granit Xhaka, a ouvert le score en première période grâce à une frappe pure, de vingt mètres, d’Alexandre Lacazette (16e), avant qu’une grossière erreur de son coéquipier Sead Kolasinac (19e) ne permette à Heung Min-Son de replacer les Spurs dans le match.

Dans un stade vide, qui contrastait avec l’ambiance de feu habituelle des derbies, Tottenham n’a su se libérer qu’après avoir inscrit le second but. Auparavant, comme souvent depuis l’arrivée de José Mourinho sur le banc l’automne dernier, les Spurs ont peiné à imprimer leur jeu, malgré les faiblesses évidentes d’Arsenal dans le secteur défensif.

Cette victoire leur permet toutefois de repasser devant Arsenal au classement, en huitième position, avec trois points de retard sur le premier qualifiable pour l’Europa League, Wolverhampton. Arsenal peut encore espérer sauver sa saison, mais devra pour cela battre Manchester City samedi en demi-finale de la coupe d’Angleterre.

Aston Villa garde espoir

En milieu de journée, Wolverhampton a aisément dispersé un Everton fantomatique (3-0) et repris un point d’avance sur Sheffield United. Les Wolves, actuels sixièmes, gardent donc l’avantage dans l’optique de la qualification pour la prochaine édition de l’Europa League.

À noter également la victoire d’Aston Villa contre Crystal Palace (2-0), qui permet aux Lions de revenir à quatre points des deux premiers non-relégables, West Ham et Watford, qui l’ont emporté samedi. Les deux clubs londoniens s’affronteront lors de la prochaine journée, et Aston Villa se déplacera à West Ham lors du tout dernier match de la saison.

(L'essentiel/afp)