Football -Ligue des champions

09 décembre 2020 20:18; Act: 10.12.2020 18:02 Print

Un «non au racisme» avant l'avalanche de buts

Le match de Ligue des champions interrompu mardi entre le PSG et le club d'Istanbul s'est terminé mercredi. Paris l'a largement gagné après une opération antiracisme.

storybild

Mbappé et Neymar ont fait parler la poudre après avoir fait passer le message contre le racisme. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

Les joueurs du Paris SG et du Basaksehir Istanbul et les nouveaux arbitres désignés ont posé un genou à terre avant la reprise de leur match en Ligue des champions, au lendemain de l'interruption de leur rencontre, après des accusations de racisme envers le corps arbitral.

Après s'être échauffés avec un tee-shirt blanc orné du logo des deux clubs et du slogan «Non au racisme», les joueurs des deux équipes et les arbitres se sont, comme prévu, réunis autour du rond central, alors que l'écran du Parc des Princes affichait le slogan de l'UEFA «No to racism/Respect».

Tous ont posé un genou à terre, un geste devenu un symbole, aux États-Unis puis dans le monde, du mouvement «Black Lives Matter» contre le racisme et les violences policières. La plupart, dont les superstars Kylian Mbappé et Neymar, ont également levé le poing et pour certains baissé la tête.

Le triplé de Neymar

Mardi, le match de groupes de Ligue des champions entre le PSG et le champion de Turquie a été interrompu après moins d'un quart d'heure de jeu, l'entraîneur adjoint du Basaksehir Pierre Achille Webo furieux d'avoir été désigné comme «un noir» par un arbitre assistant. Les joueurs des deux équipes ont ensuite quitté le terrain.

Les 22 acteurs y sont revenus ce mercredi, donc, pour finir le match qui a été largement dominé par le PSG. Les Parisiens se sont imposés 5-1, grâce à cinq buts de ses deux superstars en attaque: trois de Neymar (21e, 38e, 50e) et deux de Mbappé (42e s.p., 62e). Topal a sauvé l'honneur pour le Basaksehir (57e). Avec ce net succès, le PSG termine premier de son groupe, devant Leipzig. Manchester United, 3e, ira jouer la Ligue Europa.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ouvaton le 10.12.2020 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle farce, quelle comédie de stars qui veulent faire le buzz! Il n'y a jamais eu de propos racistes puisque l'expression de l'arbitre signifie juste "noir" en roumain. Encore une tempète dans un verre d'eau stigmatisée par des mouvements extrémistes comme le BLM et tout ça avec le consentement de l'UEFA et des médias qui n'osent même plus se poser de questions ou essayer de réfléchir par eux même tellement ils ont peur d'être accusé de racisme. Encore un démonstration de la force du "bien pensant" des stars bobo : je ne comprend rien mais je dois donner mon avis.

  • GRAND MAÎTRE le 09.12.2020 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très bien pour le racisme et bonne réaction. Mais Neymar ou les joueurs du PSG comme Mbappe ,ils font quoi avec leur fric qui vient du Quatar où les droits de l'homme et des homosexuels sont mis à la poubelle..... Opportunistes !

  • Censuré 57 le 10.12.2020 11:35 Report dénoncer ce commentaire

    Petit détail lu ailleurs et qui a son importance : quand l'entraineur adjoint a été désigné par le terme "noir" (negru en roumain) c'était afin que l'arbitre lui mette un carton rouge ! De là à imaginer qu'il a "utilisé" le racisme pour éviter l'expulsion...

Les derniers commentaires

  • Marseille le 11.12.2020 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne comprends pas Manchester city devrait pas jouer la ligue des champions expulsés car ils ne respectaient pas le fair-play financier expulsés de toute les coupes

  • Le Catalan le 10.12.2020 15:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut demander à certains pays de changer leur langue pour éviter de choquer les bien-penseants et les Social Justice Warriors... Ce serait plus simple qu'ils développent leur culture générale plutôt et arrêtent de s'exciter dès qu'il y a (et la c'est littéralement le cas) un mot de travers... Mais bon, soit j'en demande beaucoup, soit je me fais trop vieux car je comprends plus rien...

  • zizibok le 10.12.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exact ! Parfaitement exact ! tous un genou à terre en signe de solidarité ! mais quelle mascarade...

    • LiNh le 10.12.2020 14:45 Report dénoncer ce commentaire

      @zizibok Chacun ses valeurs. On connait les vôtres à présent. Mais tellement facile derrière l'écran et qui plus est avec un pseudo modifiable à l'envie. Zizibok? je n'ai jamais vu auparavant. En plus ça n'assume rien du tout. Comme on dit, chacun ses valeurs....

  • Censuré 57 le 10.12.2020 11:35 Report dénoncer ce commentaire

    Petit détail lu ailleurs et qui a son importance : quand l'entraineur adjoint a été désigné par le terme "noir" (negru en roumain) c'était afin que l'arbitre lui mette un carton rouge ! De là à imaginer qu'il a "utilisé" le racisme pour éviter l'expulsion...

  • Unicorn le 10.12.2020 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Le PsG savait ce qu'il fallait faire pour terminer premier, et profiter de ce classement en finissant tête de série, évitant ainis les gros adversaires. Autrement dit, les deux matchs de ce groupe devraient être rejoués même heure, même jour pour l'éthique sportive.

    • LiNh le 10.12.2020 13:06 Report dénoncer ce commentaire

      @Unicorn Paris a élevé son niveau depuis peu car il a retrouvé ses cadres. C'était prévisible. Après les 13 premières minutes du match de la veille, je savais que Paris allait l'emporter. Ici c'est pas Manchester le loser.