Football

17 décembre 2020 16:12; Act: 17.12.2020 16:42 Print

Un nouveau format pour la Coupe de France

La Fédération française de football a modifié, jeudi, le format de la Coupe de France 2020/21 pour la maintenir, malgré la pandémie, introduisant des tournois séparés pour les amateurs et les pros.

storybild

Le PSG est le dernier vainqueur de la Coupe de France.

Sur ce sujet
Une faute?

Dix-sept formations issues du monde amateur seront qualifiées après plusieurs tours à élimination directe. Elles retrouveront les quinze clubs professionnels qui seront sortis vainqueurs des 32e de finale, lesquels réuniront côté pro les vingt clubs de Ligue 1 et dix clubs de Ligue 2 qualifiés précédemment.

La FFF a retenu un format similaire pour l'édition féminine mais a en revanche annulé la Coupe Gambardella, qui oppose chaque année les équipes de jeunes.

L'arrêt des compétitions lié à la crise sanitaire a entraîné l'interruption de la "Vieille Dame", surnom donné à la Coupe de France, après le cinquième tour. Confrontée à un calendrier très dense, la FFF pouvait difficilement maintenir le format traditionnel, disputé tour après tour en matches à élimination directe.

Sauver la compétition

Le comité exécutif, réuni jeudi matin, a validé un schéma prévoyant un premier tournoi réservé aux équipes amateurs qui s'affronteront en plusieurs tours successifs jusqu'à ce qu'il n'en reste que 17. Un second tournoi verra les vingt formations de Ligue 2 s'opposer sur un tour. Les dix qualifiés disputeront les 32es de finale avec les vingt clubs de Ligue 1, ce qui permettra de ne conserver que quinze équipes professionnelles.

Les 32 équipes qualifiées via ces deux tournois parallèles se retrouveront au stade des seizièmes de finale, attendues pour fin février ou début mars. Le calendrier des éditions masculine et féminine de la Coupe de France sera précisé ultérieurement. «Ces mesures traduisent la volonté de la FFF de permettre à ces deux Coupes de France d'aller à leur terme et de permettre à tous les clubs d'y participer», a-t-elle assuré, dans un communiqué.

(L'essentiel/afp)