Grande première

13 novembre 2018 20:40; Act: 14.11.2018 12:51 Print

Une femme va diriger la Premier League

Pour la première fois de l'histoire du football anglais, une femme, Susanna Dinnage, a été nommée présidente directrice générale du prestigieux championnat.

storybild

Susanna Dinnage dirige jusqu'à présent Animal Planet. (photo: AFP/Amanda Edwards)

Sur ce sujet
Une faute?

La Premier League a nommé mardi Susanna Dinnage, directrice d'une chaîne de télévision, nouvelle présidente directrice générale, une première pour le championnat d'Angleterre. «Susanna était le choix évident, étant donné son parcours dans la gestion d'entreprises complexes dans un contexte de transformation et de perturbation numériques», a déclaré le président du club de Chelsea, Bruce Buck, qui a dirigé la campagne de recrutement.

Actuellement présidente de la chaîne Animal Planet du groupe Discovery, Susanna Dinnage débutera dans ses nouvelles fonctions au début de l'année prochaine. Elle remplacera Richard Scudamore, patron de la Premier League depuis 19 ans. «Avec le soutien des clubs et de l'équipe, j'ai hâte de prolonger le succès de la League pour de nombreuses années à venir», a déclaré Susanna Dinnage.

Sa tâche sera notamment d'essayer de maintenir la forte hausse des droits d'image. Quand Scudamore a pris les rênes de l'instance en 1999, les droits télés de la Premier League s'élevaient à 670 millions de livres sterling (environ 770 millions d'euros). Lors des dernières négociations, les droits pour la période 2019-2022 ont été cédés pour plus de 4,5 milliards de livres (5,18 milliards d'euros). Si la majorité de cette manne d'argent provient toujours des géants de la télévision outre-Manche Sky et BT, un nouvel acteur s'est invité: le géant du commerce électronique américain Amazon, qui a acheté 20 matches.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stéphanie le 14.11.2018 01:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellente nouvelle car il faut plus de femmes à des postes à responsabilités pour changer la perception des hommes et faire évoluer les mentalités, aussi chez les enfants qui doivent apprendre qu'un docteur ce n'est pas toujours un homme. Il y a 30 ans encore certains ne faisaient pas confiance aux femmes médecins, qu'on se le dise!

  • Gros BMW le 13.11.2018 22:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi pas c'est a la mode non ?

  • Sympa le 14.11.2018 03:00 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt cool, j'adore les femmes qui aiment le foot

Les derniers commentaires

  • Sympa le 14.11.2018 03:00 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt cool, j'adore les femmes qui aiment le foot

  • Stéphanie le 14.11.2018 01:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellente nouvelle car il faut plus de femmes à des postes à responsabilités pour changer la perception des hommes et faire évoluer les mentalités, aussi chez les enfants qui doivent apprendre qu'un docteur ce n'est pas toujours un homme. Il y a 30 ans encore certains ne faisaient pas confiance aux femmes médecins, qu'on se le dise!

    • Evolution le 14.11.2018 07:56 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis d'accord avec vous, il y a des bons médecins femmes et hommes ainsi que des mauvais médecins femmes et hommes. La seule limite que je mets chez les enfants c'est que certains veulent faire jouer des garçons avec les poupées... alors ça non. Respecter les femmes ça ne veut pas dire féminiser les hommes !!

  • Gros BMW le 13.11.2018 22:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi pas c'est a la mode non ?

    • Mode le 14.11.2018 07:54 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement, engager une femme à un poste à responsabilité c'est devenu une nouvelle mode. Chacun veux sa berline allemande et chacun veux son smartphone. Chaque entreprise veux son paradis fiscal, sa tour entièrement vitrée comme siège etc. et maintenant chaque entreprise veux "sa femme à responsabilité".