En Suisse

11 juillet 2019 18:35; Act: 12.07.2019 11:34 Print

Victime de racisme, il quitte le terrain en pleurs

Prêté à Bochum par Arsenal, Jordi Osei-Tutu a été la cible d'injures racistes durant la première mi-temps d'un match amical face au FC Saint-Gall. Le club suisse dément.

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est très difficile de comprendre comment un collègue footballeur professionnel peut faire ça». Jordi Osei-Tutu, 20 ans, est encore choqué par ce qu'il a vécu. Mercredi, son équipe, le Vfl Bochum (2e division allemande) affrontait et perdait face au FC Saint-Gall (0-3).

Jusqu'ici rien d'anormal jusqu'à la 42e minute de ce match amical. Au sortir d'un duel, le défenseur d'origine ghanéenne né dans la banlieue de Londres, s'en est vertement pris à l'arbitre, avant de quitter le terrain, les larmes aux yeux. Ses coéquipiers ont tenté de le calmer sur le chemin mais sans succès, relate 20 Minuten. Le jeune joueur a finalement repris sa place sur le terrain après la mi-temps, qui a permis aux deux staffs de discuter entre-eux.

«Je suis très déçu, a indiqué Osei-Tutu dans un communiqué publié mercredi. Personne ne devrait avoir à subir de discrimination, et c'est très difficile de comprendre comment un collègue footballeur professionnel peut faire ça». Dans ce même communiqué, le joueur remercie le soutien qu'il a reçu de la part de ses deux clubs, Bochum et Arsenal, le défenseur étant prêté par les Gunners. Le club londonien dit apporter «tout son soutien» à son joueur, qui a reçu «des insultes racistes inacceptables».

De son côté, le FC Saint-Gall a également réagi à cet incident via son compte Twitter: «Le FC Saint-Gall 1879 condamne fermement toutes les formes de racisme et de discrimination. Une telle conduite serait immédiatement sanctionnée. Nos joueurs jouent avec respect, indépendamment de leur origine de leur couleur ou de leur religion. Au cours d'un entretien avec les responsables, le joueur concerné a assuré de manière crédible qu'il avait également respecté cette règle lors du match d'hier contre le Vfl Bochum».

(L'essentiel/cga)