Football

05 décembre 2021 14:11; Act: 05.12.2021 14:32 Print

Zlatan Ibrahimovic et le jus de fruits de la discorde

La star suédoise n’a pas digéré d’avoir dû payer un jus de fruits à une livre sterling, lors d’un déplacement alors qu’il jouait pour Manchester United.

storybild

Zlatan Ibrahimovic, ici en 2017 sous le maillot de Manchester United, ne garde pas un bon souvenir de l’encadrement du club. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

C’était un déplacement pour un match à l’extérieur avec Manchester United. Et Zlatan Ibrahimovic, qui évoluait alors avec le club anglais (2016-2018), a été scandalisé d’avoir dû payer… un jus de fruits. «Un jour, j’étais à l’hôtel avec l’équipe avant un match. J’avais soif, alors j’ai ouvert le minibar et j’ai pris un jus de fruits», a-t-il raconté dans son livre «Adrénaline - Tout ce que je n’ai jamais raconté», dont The Athletic a publié des extraits. «Nous avons joué, puis sommes rentrés chez nous. Un certain temps s’écoule, ma fiche de paie arrive. Normalement, je ne la regarde pas. Je ne le fais qu’à la fin de l’année, pour voir ce qui est rentré et ce qui est sorti. Mais cette fois, je ne sais pas pourquoi, j’étais curieux. Et j’ai compris qu’ils avaient retranché une livre sterling de mon salaire mensuel.»

L’ancien buteur du PSG a alors joint par téléphone un responsable des Red Devils, qui lui a expliqué que le «-1£» correspondait effectivement au jus de fruits consommé dans l’hôtel et que visiblement, «Ici, si tu commandes quelque chose, tu dois payer». «Tu plaisantes, sérieusement?, lui a répondu le joueur de 40 ans. Je n’étais pas en vacances. C’était mon lieu de travail. J’étais là pour Manchester. Si je dois jouer et que j’ai soif, je dois boire. Je ne peux pas aller sur le terrain en étant déshydraté. (…) Une telle chose ne se produirait jamais en Italie, estime l’actuel attaquant du Milan AC. Ce sont ce genre de détails qui font une différence et font gagner le respect des joueurs.»

«J’ai découvert une petite mentalité fermée»

Selon la star suédoise, cette anecdote montre que Manchester United, un des clubs «les plus riches et des plus puissants du monde», est surcoté. «Tout le monde pense que United est un immense club, l’un des plus riches et des plus puissants du monde. Vu de l’extérieur, c’est ce qu’il me semblait. Mais une fois sur place, j’ai découvert une petite mentalité fermée».

Ibrahimovic avait signé à United en 2016 en provenance du PSG et avait connu une campagne réussie en Premier League, marquant 17 buts en 28 apparitions. Il a aidé le club mancunien à remporter le Community Shield, la Coupe de la Ligue et la Ligue Europa pendant son passage à Old Trafford. Mais ne semble pas avoir gardé un bon souvenir de la vie quotidienne à Manchester.

«Chaque jour, on me demandait de montrer mes papiers pour entrer dans le centre d’entraînement. Je baissais la vitre et disais à la personne à la porte: «Écoute mon ami, je viens ici tous les jours depuis un mois. Je suis le meilleur joueur du monde. Si vous ne me reconnaissez toujours pas, vous devez changer de travail.»

(L'essentiel)