Françoise et Michel

22 mai 2013 16:31; Act: 22.05.2013 16:38 Print

«Gino adore, nous souffrons»

Sur ce sujet
Une faute?

Après l’échauffement, qui entre temps est devenu un grand standard et presque un réflexe, entraînement intensif concentré sur la musculation : abdominaux, bras, épaules. Nous ne vous disons que ça … Notre coach, Gino, a sorti la grosse artillerie, tout ce que nous avions fait jusque-là n’était que de la rigolade ! Nous ne vous racontons pas les douleurs aux triceps … plus moyen de plier les bras sans hurler ; même dans notre sommeil, Gino, notre coach, continue à hanter nos corps et à nous torturer !

Nous vous recommandons particulièrement les pompes inversées (de bas en haut …) ou encore le flip-flap alterné des jambes sans jamais les poser à terre ! Gino adore, nous souffrons. Ceci dit, nous avons amélioré notre vitesse d’environ 12% sur 10 km endéans 6 à 8 semaines d’entraînement ! Comme quoi la méthode « Gino » porte ses fruits bien que ces derniers jours, les douleurs sont tellement intenses qu’on se demande si on arrivera encore à mettre un pied devant l’autre?

Cerise sur le gâteau, la session de jeudi s’est terminée sur une séance de sophrologie ; comme d’habitude, Françoise était hyper concentrée et Michel s’est endormi … relaxation optimale!

Entraînement de la semaine:

Dimanche: 5 km « plein tube » après un « gros déjeuner » bien arrosé ; dur dur pour le corps, l’idéal pour éliminer les toxines ultra rapidement Lundi: 8 km pour Françoise et 600 km pour Michel … en voiture Mardi: torture musculaire avec Gino Mercredi: 8 km pour Michel, vacances pour Françoise Jeudi : re-torture musculaire avec Gino Vendredi: pommade antidouleur sur tous les muscles et massage Samedi: probablement 16 à 20 km en forêt