Cyclisme

24 septembre 2020 09:00; Act: 24.09.2020 09:54 Print

«Des efforts doivent être faits pour notre sécurité»

LUXEMBOURG/IMOLA - Samedi, à Imola, Christine Majerus courra le championnat du monde sans réelles ambitions. Et réagit aux polémiques sur la sécurité au Skoda-Tour.

storybild

Christine Majerus sera alignée sur les classiques belges en octobre.

Sur ce sujet
Une faute?

«L'essentiel»: Quel est votre objectif aux Mondiaux?

Christine Majerus: Ce n'est pas une course que j'ai spécifiquement préparée parce que le parcours est fait pour les grimpeuses. Je ne suis pas au top de ma forme, donc j'y vais en sachant que mes chances sont minimes. Si j'ai de bonnes jambes pourquoi ne pas aller dans l'échappée? C'est ma seule chance de faire un résultat.

Où en êtes-vous après un mois sans compétition? Je n'ai pas chômé, je me suis bien entraînée dans les Vosges. Mais rien ne remplace la compétition, surtout du point de vue du plaisir. Je n'ai pas l'habitude de m'entraîner autant sans réel objectif.

Quel est votre programme pour la fin de la saison? Je devrais faire les classiques belges. J'aurai un rôle d'équipière, mais c'est important de courir pour redonner un sens à ma pratique professionnelle.

Qu'avez-vous pensé des polémiques sur la sécurité au Tour de Luxembourg? La mise en danger des coureurs est inadmissible, mais ça arrive partout. Si on se plaint au Luxembourg, il ne faut pas aller au Giro féminin par exemple. Personne ne voudrait prendre le départ. Il faut vraiment que des efforts soient faits pour notre sécurité. On ne fait pas du cirque, on met notre vie en danger tous les jours.

Comment vivez-vous la situation sanitaire actuelle? C'est une vraie galère. L'UCI nous laisse un peu livrées à nous-mêmes pour réaliser les tests obligatoires pour les courses, et dans certains pays comme la France, les délais sont très longs. À long terme, ce n'est vraiment pas tenable.

(Recueilli par Tom Vergez/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 24.09.2020 23:33 Report dénoncer ce commentaire

    Si on n'est pas en condition, on ne participe pas à ce genre de compétition. Et avec l'argent économisé, la fédération, pourrait organiser une compétition pour les non licencier.

Les derniers commentaires

  • luxo le 24.09.2020 23:33 Report dénoncer ce commentaire

    Si on n'est pas en condition, on ne participe pas à ce genre de compétition. Et avec l'argent économisé, la fédération, pourrait organiser une compétition pour les non licencier.