Championnat national de ski

12 janvier 2018 10:27; Act: 12.01.2018 17:30 Print

Le ski luxembourgeois en piste à Adelboden

ADELBODEN/LUXEMBOURG - Un temps compromis par un problème de terrain, les championnats du Luxembourg auront bien lieu ce week-end.

storybild

Matthieu Osch participera aux Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud. Mais avant cela, il participera au championnat national à Adelboden. (photo: Editpress/Cschleimer)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Glissement de terrain à Adelboden! La localité est inaccessible!». Cette information, tombée la semaine dernière, aurait pu donner des sueurs froides à la Fédération luxembourgeoise de ski (FLS). Car c'est là, en Suisse, que se déroule le championnat national de ski ce week-end. Le président de la commission Alpin de la FLS, Eric Osch, ne s'est pourtant jamais départi de sa sérénité. «Comme la Coupe du monde de ski s'y est déroulée le week-end dernier, je savais que les responsables sur place feraient tout pour que les courses puissent avoir lieu», déclare Osch avec le sourire. En effet, en très peu de temps, tout a été mis en œuvre dans l'Oberland bernois pour débloquer la situation.

Tout est donc désormais fin prêt pour accueillir les meilleurs skieurs du Grand-Duché. Parmi les participants, ils sont quelque 90 sportifs à prendre part aux courses de slalom et de slalom géant, samedi et dimanche, et 20 à être inscrits pour les épreuves de ski de fond. Si l'on compte le personnel soignant, les fonctionnaires et les parents, la délégation se compose d'environ 200 personnes. «Nos plus jeunes participants sont âgés de huit ans et l'aîné a un peu plus de 60 ans», souligne Eric Osch.

Matthieu Osch sous le feu des projecteurs

Dans son ensemble, le week-end annuel à Adelboden est un rassemblement familial de plusieurs générations. «Évidemment, il y a aussi un peu de concurrence au niveau national. Mais c'est toujours très sympathique de se retrouver avec des personnes qui partagent la même passion», souligne Eric Osch. Avant de s'associer pour organiser le premier championnat à Adelboden en 2000, la FLS et la Ligue des associations sportives estudiantines luxembourgeoises (Lasel) organisaient deux événements distincts. «C'est une collaboration fructueuse. Nous nous soutenons mutuellement, nous sommes beaucoup plus nombreux et nous en profitons des deux côtés», explique Eric Osch.

Selon ce dernier, cet événement bénéficierait surtout aux sportifs: «Les jeunes athlètes peuvent prendre exemple sur les grands champions. Nos meilleurs skieurs occupent davantage le devant de la scène que lors de championnats internationaux». L'un d'eux attire particulièrement l'attention. Il s'agit de Matthieu Osch, 18 ans. Ce jeune espoir a réussi les minima olympiques et il représentera le Luxembourg aux JO de Pyeongchang. C'est officiel depuis mercredi.

(Henning Jochum/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.