Basket au Luxembourg

11 mars 2017 19:19; Act: 11.03.2017 22:49 Print

L'Amicale s'adjuge la Coupe des dames

LUXEMBOURG - Favorite, l'Amicale a décroché sans trembler ce samedi, à La Coque, la Coupe des dames en battant Esch (79-46).

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Telle un rouleau compresseur, l'Amicale a pris la mesure d'Esch samedi en finale de la Coupe des dames (79-46) dans l'Arena de La Coque. Championne du Luxembourg en titre et tranquillement installée en tête de Total League après cinq journées de play-offs cette saison, la formation de Steinsel n'était pas vraiment décidée à laisser planer le suspense. Dans le sillage d'Erica Morrow (18 points à la mi-temps, 31 à la fin), les filles de René Keiser dominatrices au rebond et plus adroites aux tirs menaient déjà de sept points (17-10) à l'issue du premier quart-temps et de douze à la pause (35-23).

Un cran au dessus, les coéquipières de Florence Welsch ont maintenu leur cadence infernale au retour des vestiaires face à une formation eschoise qu'elles avaient déjà étrillé (84-50) mi-février en championnat. En milieu de troisième quart-temps sur un trois points de Skrijelj, elles portaient leur avance à 24 points (51-27). Rédhibitoire pour des Eschoises débordées. Alors que le public steinselois donnait de la voix, l'écart grimpait encore et atteignait 35 points après trois minutes dans le quatrième quart-temps (73-38). L'Amicale, intouchable, gérait la fin de match et s'offrait sa troisième Coupe des dames après 1974 et 2012.


Réaction de Florence Welsch de l'Amicale Steinsel:

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.