Sport au Luxembourg

28 avril 2015 09:00; Act: 28.04.2015 10:54 Print

Le cyclisme féminin ne roule pas sur l'or

Le cyclisme féminin reste le parent pauvre de la discipline sur le plan financier.

storybild

Chantal Hoffmann est kiné à mi-temps en plus d'être cycliste.

  • par e-mail

La championne du monde Pauline Ferrand-Prévot et la championne olympique, Marianne Vos, rouleront de vendredi à dimanche au Festival Elsy Jacobs, au Grand-Duché. Des stars que l'organisation fait venir avec un budget proche, pour trois jours de course, de 120 000 euros, quand le Škoda-Tour de Luxembourg masculin lutte pour conserver un plateau de qualité avec 900 000 euros pour cinq jours.

Et l'égalité des primes entre hommes et femmes n'est pas la règle. Alejandro Valverde a empoché 16 000 euros en gagnant la Flèche wallonne, contre 1 128 euros à Anna Van der Breggen. «Les dames sont moins gâtées. Le Festival Elsy Jacobs a aussi acquis de la notoriété car il prend en charge les frais d'hôtel. C'est loin d'être le cas partout! Et un effort a été fait sur les primes qui seront proches de 1 000 euros pour une victoire d'étape», note Michel Zangerlé, responsable des équipes. La norme pour ce type d'épreuve est de 350 euros.

«On le fait parce qu'on aime ça»

«À peine 40 femmes reçoivent au moins 1 000 euros par mois. Celles qui ont 2 000 sont des reines», ajoute-t-il. La Luxembourgeoise Christine Majerus reçoit dans ce contexte «un soutien indispensable» de la part de l'armée, dont elle fait partie.

Membre de l'équipe Lotto-Soudal Ladies, la Luxembourgeoise Chantal Hoffmann est, elle, kiné à mi-temps. «Je ne touche pas de salaire de l'équipe. On le fait parce qu'on aime ça», déclare-t-elle.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jeannine Denise le 29.04.2015 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien encore une réalité qui fait mal pour toutes ces jeunes femmes cyclistes si courageuses ,je croyais que la loi passait pour l'égalité des primes etc....la Parité n'est pas respectée . En espèrant une reconnaissance dans un avenir très proche ,encourageons nos filles.....

  • Bernard Mauger le 28.04.2015 23:30 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement, nos footeux des Pays Européens devraient prendre comme exemple tous ces cyclistes H/F qui font entre 150 à 280 KMS sur une seule course....

Les derniers commentaires

  • Jeannine Denise le 29.04.2015 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien encore une réalité qui fait mal pour toutes ces jeunes femmes cyclistes si courageuses ,je croyais que la loi passait pour l'égalité des primes etc....la Parité n'est pas respectée . En espèrant une reconnaissance dans un avenir très proche ,encourageons nos filles.....

  • Bernard Mauger le 28.04.2015 23:30 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement, nos footeux des Pays Européens devraient prendre comme exemple tous ces cyclistes H/F qui font entre 150 à 280 KMS sur une seule course....

    • Jeannine Denise le 29.04.2015 09:25 Report dénoncer ce commentaire

      Marre de cet étalage d'argent au niveau foot ,c'est honteux !