Match amical

23 octobre 2017 12:58; Act: 23.10.2017 14:17 Print

La Hongrie viendra finalement à Josy-​​Barthel

LUXEMBOURG - Pour des raisons de sécurité, le match amical Luxembourg-Hongrie se tiendra le 9 novembre, dans la capitale, et non le lendemain à Differdange comme prévu.

storybild

Les Luxembourgeois joueront finalement le 9 novembre et non le 10. (photo: Editpress/Gerry Schmit)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

D'abord prévu au stade Josy-Barthel puis déplacé à Differdange, le match amical de football Luxembourg-Hongrie va finalement bien se tenir dans le stade de la capitale. Cette décision a été prise pour des raisons de sécurité, a indiqué lundi la Fédération luxembourgeoise de football.

Une délégation hongroise est venue visiter le stade municipal de Differdange, situé à Oberkorn, et a exprimé «son inquiétude quant à la sécurité», qui n'aurait pas été garantie. Elle a donc insisté pour que la rencontre se joue à Josy-Barthel.

La date a également été décalée. Initialement prévue le 10 novembre, le dernier match de la saison pour les Rout Léiwen est désormais programmé pour le 9 novembre, à 20h. Les hommes de Luc Holtz tenteront de confirmer leurs bonnes dispositions entrevues lors de la plupart des dernières rencontres. Ils ont notamment battu la Biélorussie (1-0) avant de décrocher un nul en France (0-0). Mais la gifle reçue en Suède (8-0) a terni cette bonne série.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NDR Lux le 23.10.2017 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème de sécurité évoqué par Hein résulte de deux choses : 1) Une équipe nationale de foot, ambassadrice d'un soir de son pays, peut devenir la cible d'un fou en mal de "célébrité"; 2) Il faut bien reconnaître que ce cher Viktor Orban et ses prises de position en matière d'accueil des réfugiés "à problème" (infiltration de djihadistes,etc.), ont fait de la Hongrie et ses symboles une cible potentielle pour la vengeance d'Allah ! A titre personnel, il a mon admiration parce que en Hongrie, on n'entend pas parler de camions fous et de concerts qui tournent au drame.

  • Hein le 23.10.2017 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    Quel est le problème avec la sécurité?

  • dobblar le 24.10.2017 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    j espère qu'ils ne vont pas abîmer la pelouse...pour que les rugbyman puissent jouer. coup d'envoi 16:00 10€ l'entrée gratuit pour les moins de 18ans

Les derniers commentaires

  • dobblar le 24.10.2017 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    j espère qu'ils ne vont pas abîmer la pelouse...pour que les rugbyman puissent jouer. coup d'envoi 16:00 10€ l'entrée gratuit pour les moins de 18ans

  • NDR Lux le 23.10.2017 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème de sécurité évoqué par Hein résulte de deux choses : 1) Une équipe nationale de foot, ambassadrice d'un soir de son pays, peut devenir la cible d'un fou en mal de "célébrité"; 2) Il faut bien reconnaître que ce cher Viktor Orban et ses prises de position en matière d'accueil des réfugiés "à problème" (infiltration de djihadistes,etc.), ont fait de la Hongrie et ses symboles une cible potentielle pour la vengeance d'Allah ! A titre personnel, il a mon admiration parce que en Hongrie, on n'entend pas parler de camions fous et de concerts qui tournent au drame.

  • Hein le 23.10.2017 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    Quel est le problème avec la sécurité?

    • Mamomam le 23.10.2017 17:48 Report dénoncer ce commentaire

      Aucune séparation à Niederkorn. Si spectateurs "un peu chauds", gros risque. Et bravo la ville de Luxembourg, qui respecte l'équipe nationale de rugby qui joue au Barthel le 11 contre l'Estonie!