Au Luxembourg

01 décembre 2016 11:10; Act: 01.12.2016 12:50 Print

Muller et Majerus en course pour un 3e trophée

Les sportifs luxembourgeois de 2016 seront désignés ce jeudi soir lors de la sportpress.lu Awards Night, à La Coque, où des surprises ne sont pas à exclure.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

La cérémonie qui récompense chaque année les meilleurs sportifs du Grand-Duché entrera ce jeudi soir dans une nouvelle ère. Organisé à La Coque, après 32 ans à Mondorf-les-Bains, le gala de la presse sportive est devenu la sportpress.lu Awards Night pour se moderniser, casser la routine, se recentrer sur le sport.

Reste à savoir si du côté des lauréats aussi, 2016 sera une année de changements et de surprises. Couronné en 2014 et 2015, le tennisman Gilles Muller sera candidat à sa propre succession. Classé 34e mondial et huitième de finaliste aux JO, il est en lice pour devenir le cinquième sportif à enchaîner trois trophées après l'athlète Roland Bombardella (4 titres de 1975 à 1978) et les cyclistes Charly Gaul (1954 à 1956) Kim Kirchen (2003 à 2005) et Andy Schleck (2009 à 2011).

Quelle sera l'équipe de l'année?

Mais avec entre autres les cyclistes Bob Jungels et Jempy Drucker, le nageur Raphaël Stacchiotti ou l'athlète Tom Habscheid, il ne manquera pas de concurrents. Comme Muller, Christine Majerus peut espérer s'offrir le trophée de la meilleure sportive pour la troisième fois après 2013 et 2015. Mais là encore, la pongiste Ni Xia Lian en vue lors des JO ou Mandy Minella (tennis) sont bien décidées à détrôner la championne du monde du contre-la-montre par équipes.

Enfin, la succession de l'équipe nationale féminine de tennis de table s'annonce ouverte pour le trophée de la meilleure équipe. Les pongistes seront notamment en concurrence avec les équipes nationales masculines de basket et de football.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.