Tennis

12 juillet 2017 12:40; Act: 12.07.2017 20:12 Print

Cilic met fin à l'aventure de Muller à Wimbledon

Le Luxembourgeois Gilles Muller s'est incliné en quart de finale du tournoi de Wimbledon, en cinq sets face au n°6 mondial, le Croate Marin Cilic.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

M. Cilic 37756
G. Muller 66571

Tombeur de l'Espagnol Rafael Nadal, n°2 mondial, en huitièmes de finale, lundi, le Luxembourgeois Gilles Muller (26e) n'est pas parvenu, mercredi, à franchir le stade des quarts de finale de Wimbledon. Malgré un bon début de match, marqué par le gain du premier set, sous les yeux notamment du Premier ministre Xavier Bettel et du Grand-Duc héritier Guillaume, Muller, moins constant au service et sans doute marqué par ses 4h47' d'efforts face au Majorquin, a fini par céder.

Le Luxembourgeois entamait tambour-battant le deuxième quart de finale en Grand Chelem de sa carrière après sa défaite à l'US Open 2008 face à Federer. Souverain sur ses mises en jeu, le 26e mondial saisissait sa chance en profitant de sa première balle de break pour prendre le service du Croate et mener 4-3. Avant de breaker à nouveau pour s'offrir en 34 minutes le premier set (6-3). Dans la seconde manche, Muller, sans complexe, restait sur sa lancée mais il ne parvenait pas à convertir ses trois balles de break à 4-3. Les deux joueurs, excellent serveurs, devaient finalement attendre le tie-break pour se départager et le Luxembourgeois après avoir mené 5-3, offrait sur une double faute, une balle de set à Cilic. L'occasion était trop belle et le vainqueur de l'US Open 2014 ne la manquait pas, égalisant à une manche partout, 7-6 (8-6).

Des regrets

Dans le troisième set, Muller se montrait moins à l'aise au service (55% de premières balles) mais il parvenait à tenir tête au Croate jusqu'à 5-6. Sur sa mise en jeu, le gaucher luxembourgeois concédait alors trois balles de set. Et après avoir sauvé les deux premières, sa volée sur la troisième restait dans le filet et Cilic empochait la manche (7-5). Fatigué, Muller ne rendait pourtant pas les armes dans le quatrième set. Même lorsque Cilic se procurait deux balles de break pour mener 2-4. Le Luxembourgeois parvenait à les effacer pour égaliser à 3-3.

Il sauvait une nouvelle balle de break sur sa mise en jeu suivante, et c'est le Croate qui finissait par craquer. Muller s'offrait le break sur un jeu blanc (6-5) et concluait sur son service non sans s'être fait quelques frayeurs (7-5). Les deux hommes étaient déjà depuis plus de trois heures sur le court n°1. N'ayant jusque là perdu aucun set dans le tournoi, Cilic était toutefois plus frais et parvenait à prendre le dessus dans la manche décisive.

Dès le deuxième jeu, le n°6 mondial prenait le service du Luxembourgeois et faisait la course en tête 2-0, 3-0 puis 4-0 après avoir breaké à nouveau Muller. Et ce dernier s'inclinait 6-3, 6-7 (6-8), 5-7, 7-5, 1-6 après 3h33' de jeu. En demies, Cilic affrontera l'Américain Sam Querrey, tombeur d'Andy Murray, et que Muller avait battu fin juin en quarts de finale au Queen's.

Une rencontre suivie au Luxembourg

Une bonne centaine de personnes se trouvaient, vers 14h45, au cœur de la capitale pour suivre ce quart de finale de Wimbledon. Le soleil est revenu sur la place d'Armes, à Luxembourg-Ville, et les spectateurs de l'écran géant y croyaient plus que jamais au moment où Gilles Muller a égalisé à deux sets partout face à Marin Cilic. Avant de finalement déchanter.

Sam et Yann se sont présentés sur la place d'Armes bien avant 14h. Ils se sont assis sur les marches du kiosque pour assister à la rencontre. «On y croit. Notre prono? 3 sets à 1 pour notre compatriote. On espère qu'il va rejouer au même niveau que face à Rafael Nadal au tour précédent. On attend plus de monde face à l'écran géant, car c'est un moment exceptionnel pour le Luxembourg».

Le Premier ministre Xavier Bettel et le Grand-Duc héritier Guillaume étaient, eux, dans les tribunes de Wimbledon.

(NC/NM/FLL'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Atépé le 12.07.2017 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et un grand merci de nous avoir fait rêver. Continue, la saison n'est pas terminée même si ce ne sera plus sur gazon.

  • christkanfen le 12.07.2017 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Monsieur Muller Vous avez perdu mais avec panache Un très grand bravo

  • Encore... le 12.07.2017 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour ce beau parcours

Les derniers commentaires

  • Sportif actif le 14.07.2017 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    @ Unicorn: Et dans le foot, il n'y a pas de dopage, car il y a des grands, des petits, et ils courent moins de 5 secondes aprés le balon, et des gardiens de but qui ne bougent presque pas . Alors pourquoi les joueurs de tennis refusent certains contrôles en dehors des compétitions' Pourquoi refusent'ils un suivit à l'année comme les cyclistes? Pourquoi les joueurs masquent leurs suspensions par des arrêts pour blessure? Demandez G. Muller , combien de fois les contrôleurs lui ont fait une prise de sang ? Et la même question à Andy Schelck?

  • dieux le 13.07.2017 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo La mull qu'elle combat .

  • cocou le 13.07.2017 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il a rater sa chance dans le second set. c'est la qu'il perd le match

  • lynn le 13.07.2017 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Gilles!!!! Tu me fais vibrer depuis le début de ta carrière que j'espère longue et fructueuse. MERCI MERCI MERCI

  • Frenchy le 13.07.2017 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu plus et on avait un jour férié supplémentaire...

    • Charly le 13.07.2017 08:58 Report dénoncer ce commentaire

      ... accompagné d'un feu d'artifice de 45 minutes tiré depuis le pont Adolphe et d'un discours du Grand-Duc au journal télévisé...-))