Qualifications Mondial 2018

02 septembre 2017 12:29; Act: 02.09.2017 12:46 Print

Des Luxembourgeois jeunes et ambitieux

Le Luxembourg a aligné, jeudi soir, face au Belarus (1-0), six joueurs de BGL Ligue. Dont quelques jeunes plutôt prometteurs.

storybild

Le joueur du Progrès Niederkorn, Olivier Thill, s'est montré très solide dans l'entre-jeu, jeudi soir face au Belarus. (photo: Editpress/Gschmit)

Sur ce sujet
Une faute?

Puiser dans le réservoir de la BGL Ligue, Luc Holtz n’aimait pas trop ça. «Dans l’intensité, dans le rythme, la BGL Ligue est largement en dessous du monde pro», n'avait cessé de répéter le sélectionneur luxembourgeois depuis sa prise de fonction. Il avait largement raison.

Mais selon lui, ça a un peu changé ces dernières années. «Des clubs comme le F91 Dudelange, le Fola, la Jeunesse, Differdange ou le Progrès travaillent plus avec les joueurs depuis trois ou quatre ans» explique Luc Holtz à Toulouse, où le Luxembourg s'apprête à défier la France, dimanche (20h45). «Les récentes performances en Coupe d'Europe montrent qu'il y a du progrès aussi dans notre championnat. Je ne peux que féliciter et encourager les clubs luxembourgeois pour ce travail», ajoute-il.

De toute façon, pour l’instant, le Luxembourg ne compte qu’une dizaine de joueurs pros, plus quelques jeunes évoluant dans des centres de formation étrangers. Alors le technicien luxembourgeois n’a pas le choix pour composer son groupe. Son regard doit se tourner vers le championnat local.

Olivier Thill et Aldin Skenderovic à la hauteur

Encore plus lorsque, comme jeudi, il manque 10 cadres à l’appel. Mais cette fois-ci, cela lui a souri. Si dimanche, face aux stars de l'équipe de France, on peut craindre le pire, on a vu que face à de modestes équipes comme le Belarus, certains jeunes talents du pays pouvaient très bien faire l’affaire. «Surtout pour ces matchs de septembre. Car les joueurs de BGL Ligue ont effectué une préparation plus tôt que les autres à cause des matchs de Coupe d'Europe. Donc à cette période, ils sont en forme», pointe aussi le sélectionneur.

Olivier Thill (Progrès Niederkorn) et Aldin Skenderovic (Titus Pétange) ont ainsi été à la hauteur dans l’entre-jeu grand-ducal pour leur première sélection. Le défenseur de la Jeunesse, Martins, a tenu le choc sur son flanc droit, tandis qu’à gauche, le vieil habitué du FC Differdange 03, Jaenisch, était à l’origine du but de Da Mota, qui évolue lui aussi toujours au Luxembourg (RFCU).

Plusieurs jeunes rêvent toujours de passer pro

Avec Holter (Differdange) et Joubert, l’historique gardien du F91 Dudelange, ils étaient donc six joueurs de BGL Ligue titulaires face au Belarus. «C’était un bon mixte entre jeunes et anciens, a reconnu Da Mota, tandis que Philipps estimait «qu’on a pu voir que le Luxembourg disposait tout de même d’un réservoir de très bons jeunes joueurs. Ils ont su élever leur niveau».

Parmi ces jeunes talents de BGL Ligue, plusieurs rêvent toujours de passer pro. Olivier Thill pourrait ainsi avoir le profil pour séduire un club de D2 belge ou D2 allemande. Tout comme Danel Sinani (ce dernier n’a pas joué jeudi).

Des espions en tribune

Huit clubs de 1ère ou 2e Bundesliga étaient d’ailleurs présents dans les tribunes du stade Josy-Barthel jeudi, pour jeter un œil. Il y avait aussi, entre autres, Manchester City et West Ham, ou encore les Belges d’Anderlecht, Louvain et Genk. Cet été, Gerson Rodriguez (Fola) a pu franchir le pallier en signant aux Pays-bas, à Telstar. Avant lui, Laurent Jans par exemple, aujourd’hui à Beveren, avait aussi bénéficié de l’exposition médiatique de l’équipe nationale pour réaliser son rêve.

Alors qui sait, peut être qu’un jour, Luc Holtz réalisera lui aussi le sien, en disposant d'une sélection composée à 100% de footballeurs pros. «Ce n’est que comme ça que nous pourrons nous rapprocher des places qualificatives pour la phase finale», estime-t-il.

(De notre envoyé spécial à Toulouse, Philippe Di Filippo)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • emile le 02.09.2017 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème avec notre sélection c'est qu'elle change constamment; ce n'est pas la faute à Holtz s'il y autant de blessés/suspentions pratiquement à chaque rencontre, mais il y a un manque de continuité. Cela peut fonctionner quelques fois, comme cela a été le cas hier, mais s'il y a souvent plusieurs nouveaux joueurs qui intègrent l'équipe A, il y a un manque d'automatismes qui peut coûter cher face a des équipes plus organisées!

  • John le 02.09.2017 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Oui et non; les 4 clubs majeur de BGL League pourraient facilement jouer en deuxième division francaise ou belge, et peuvent être qualifié de 'semi-pro' vu que 2/3 des joueurs qui composent ces équipes, ont étés formés dans des centre de formation francais, allemands ou belges. Donc vouloir à tout prix que des jeunes lux partent pour la 4ème division allemande seulement pour dire qu'ils evoluent dans un championnat étranger, me semble ridicule. Après, si des clubs de prèmiere/deuxième division des principaux championnats européens se présentent à la porte d'un joueur, c'est un autre discour..

  • cocou le 02.09.2017 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on va voir demain la jeunesse ambitieuse du Luxembourg... on en reparle lundi

Les derniers commentaires

  • emile le 02.09.2017 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème avec notre sélection c'est qu'elle change constamment; ce n'est pas la faute à Holtz s'il y autant de blessés/suspentions pratiquement à chaque rencontre, mais il y a un manque de continuité. Cela peut fonctionner quelques fois, comme cela a été le cas hier, mais s'il y a souvent plusieurs nouveaux joueurs qui intègrent l'équipe A, il y a un manque d'automatismes qui peut coûter cher face a des équipes plus organisées!

  • cocou le 02.09.2017 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on va voir demain la jeunesse ambitieuse du Luxembourg... on en reparle lundi

    • Recoucou le 03.09.2017 22:46 Report dénoncer ce commentaire

      On est pas encore lundi, mais... on en parle?

  • John le 02.09.2017 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Oui et non; les 4 clubs majeur de BGL League pourraient facilement jouer en deuxième division francaise ou belge, et peuvent être qualifié de 'semi-pro' vu que 2/3 des joueurs qui composent ces équipes, ont étés formés dans des centre de formation francais, allemands ou belges. Donc vouloir à tout prix que des jeunes lux partent pour la 4ème division allemande seulement pour dire qu'ils evoluent dans un championnat étranger, me semble ridicule. Après, si des clubs de prèmiere/deuxième division des principaux championnats européens se présentent à la porte d'un joueur, c'est un autre discour..