Maxime Chanot

17 décembre 2015 12:11; Act: 17.12.2015 14:48 Print

«Il y a quatre ans, je n'avais plus rien»

LUXEMBOURG - Le défenseur international luxembourgeois se croyait perdu pour le foot, il y a 4 ans. Il est aujourd'hui courtisé par de grands clubs belges.

storybild

Maxime Chanot et Courtrai vont tenter de se qualifier pour le dernier carré de la Coupe de Belgique face au Standard de Liège. (photo: Editpress/Gerry Schmit)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Le foot, ma femme et la foi m'ont sauvé». Maxime Chanot, le défenseur Luxembourgeois, n'y va pas par quatre chemins dans un entretien accordé à Sport-Foot Magazine, publié mercredi. «Mon père est mort quand j'avais cinq ans. J'ai eu une enfance et une adolescence très difficile», poursuit celui qui est né le 21 novembre 1989 à Nancy, où il a fait toutes ses classes de jeunes footballeurs avant de partir à Reims à l'âge de 14 ans.

Sélectionné chez les Roud Léiwen depuis le 24 avril 2013, Maxime Chanot compte 15 sélections en équipe nationale. Le défenseur de 26 ans coule aujourd'hui des jours heureux sous le maillot de Courtrai, alors qu'en 2011, tout le monde le croyait perdu pour le football. Régulièrement repris, cette saison, dans l'équipe-type de la Jupiler Pro League, Le FC Bruges aimerait même s'attacher ses services lors du prochain mercato.

Face au Standard ce jeudi

«Quand je suis arrivé au White Star (D2 belge), en septembre 2011, j'ai débarqué dans une maison insalubre où il y avait de la pisse sur les murs», se souvient Maxime Chanot qui avait jusque là transité par cinq clubs en six saisons (Stade Reims B, Sheffield United, Mansfield Town, Le Mans B, Gueugnon). «Il y a quatre ans, je n'avais plus rien. Même pas de quoi m'acheter un frigo. Aujourd'hui, je possède plusieurs appartements».

Transféré au Beerschot (D1 belge) en janvier 2013, Maxime Chanot a rejoint Courtrai six mois plus tard. Toujours actif chez les Flandriens, il disputera, ce jeudi soir, un quart de finale de la Coupe de Belgique face au Standard de Liège. «Chaque fois que je monte sur le terrain, je pense à tout ce que j'ai vécu», souligne-t-il dans les pages de l'hebdomadaire sportif belge. «Tout s'est enchaîné très vite... Avec l'équipe nationale luxembourgeoise, j'ai même eu la chance d'inscrire un but face à Buffon», conclut celui qui réunira 150 invités, début juin, pour célébrer son mariage à Montpellier.

(FL/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BBlancM le 17.12.2015 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi ce cet article je n'avait rien il y s 4 ans et maintenant j'ai 4 appartements!!! Et mec arrête de parler de ta vie privé !! Et joue au Foot Mer......

  • roseleiw le 17.12.2015 17:02 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, lorsqu'il etait arrivé en équipe nationale, il était a son plus bas niveau, et c'était surtout une façon de relancer sa carrière footbalistique. Toutefois, je n'ai guère apprecié son intervention musclé face à la presse; "la presse est toujours contre nous" et "le Luxembourg ne va jamais se qualfier pour une competition majeure". Alors la non, désolé, vous pouvez me racconter toutes les histoires traumatiques que vous voulez, mais selon moi il n'as plus de place au sein des Roud Leiwen! Si on ne montre pas l'amour pour le maillot qu'on porte, alors out!

Les derniers commentaires

  • BBlancM le 17.12.2015 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi ce cet article je n'avait rien il y s 4 ans et maintenant j'ai 4 appartements!!! Et mec arrête de parler de ta vie privé !! Et joue au Foot Mer......

  • roseleiw le 17.12.2015 17:02 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, lorsqu'il etait arrivé en équipe nationale, il était a son plus bas niveau, et c'était surtout une façon de relancer sa carrière footbalistique. Toutefois, je n'ai guère apprecié son intervention musclé face à la presse; "la presse est toujours contre nous" et "le Luxembourg ne va jamais se qualfier pour une competition majeure". Alors la non, désolé, vous pouvez me racconter toutes les histoires traumatiques que vous voulez, mais selon moi il n'as plus de place au sein des Roud Leiwen! Si on ne montre pas l'amour pour le maillot qu'on porte, alors out!

    • Charles le 17.12.2015 17:26 Report dénoncer ce commentaire

      Un sportif ambitieux n'a pas d'autre choix, ici au Luxembourg... et quel que soit le sport pratiqué... il faut sortir de nos frontières et cela le plus vite possible...

    • roseleiw le 17.12.2015 17:42 Report dénoncer ce commentaire

      ça n'as rien à voir avec mon commentaire: Quelqu'un qui porte le maillot de la sélection nationale, le fait avec du respect, reste humble, et ne va pas parler 'au nom de toute l'équipe, entraineur inclus, devant la presse (parce qu'en plus, personne dans l'équipe se reconnaissait avec ce qu'il disait), surtout si on est le dernier a etre arrivé, surtout si on te donne la possibilité de relancer ta carrière. Une dernière chose Charlers; l'Islande, avec ses 300.000 habitants, elle a fait comment pour se qualifier première de son groupe?