Sport au Luxembourg

22 novembre 2017 16:36; Act: 23.11.2017 15:01 Print

L'équipe de crosse au championnat du monde

LUXEMBOURG – À peine créée, la toute jeune équipe du «Luxembourg Lacrosse Club» va affronter les meilleurs joueurs mondiaux de la discipline.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Une faute?

Avant la naissance du Luxembourg Lacrosse Club, en novembre 2016, personne ne pratiquait la crosse au Luxembourg. Une année plus tard, le club sportif compte 30 membres. «En ligue, nos hommes jouent en grande région contre Sarrebruck, Trèves et Kaiserslautern», explique le président du club Pit Bingen, interrogé par L'essentiel. Les femmes sont encore trop peu nombreuses pour former leur propre équipe. Elles jouent donc au sein des équipes voisines, en Allemagne.

En juillet 2018, les membres masculins luxembourgeois du club pourront participer au plus grand évènement mondial dans cette discipline sportive. Les fameux «Blacksmiths» participeront notamment au championnat du monde 2018 de crosse en Israël. «Le tournoi est une occasion unique pour nous. Pour le championnat suivant, il y aura certainement une qualification à disputer», imagine Pit Bingen. L'équipe nationale du Luxembourg est principalement constituée de membres du club, même si elle est complétée par d'autres joueurs évoluant à l'étranger.

«On veut promouvoir ce sport au Luxembourg»

Même si le Luxembourg est à cent lieues des grandes nations où la crosse est très répandue, telles que les États-Unis, le Canada ou la Confédération iroquoise (ces Amérindiens, dont c'est le sport national), les «Blacksmiths» ne laisseront rien au hasard. «Depuis la création du club, nous suivons une formation dispensée par un entraîneur professionnel canadien. Par ailleurs, deux entraîneurs venus d'Angleterre sont venus apporter leur savoir-faire lors du camp d'entraînement de deux jours, le week-end dernier. Ensemble, ils vont nous préparer au championnat du monde», explique le président du club.

Même si la Coupe du monde ne permet pas au Luxembourg de se mesurer aux États-Unis, par exemple, Bingen se réjouit d'y participer. «Nous évoluerons au sein d'un groupe qui a du sens sur le plan sportif, c'est-à-dire avec d'autres petits clubs», souligne-t-il. Pour les hommes de son équipe, il s'agirait avant tout de promouvoir la crosse dans le pays, d'y prendre du plaisir et de revenir sains et saufs. Car la crosse est un sport de contact qui peut être assez violent.

• Pour obtenir plus d'informations sur cette discipline sportive, veuillez contacter le club à l'adresse suivante: contact@lacrosse.lu.

Les temps forts de la saisons de NLL 2017:

(Sebastian Weisbrodt/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.