Réactions

09 octobre 2014 10:24; Act: 09.10.2014 21:37 Print

«Avec Andy, c'était toujours tout ou rien»

LUXEMBOURG - Alberto Contador, Jempy Drucker, Romain Schneider... Depuis l'annonce de la retraite d'Andy Schleck, les réactions continuent de se multiplier.

Voir le diaporama en grand »

Retrouvez d'autres réactions sur la retraite d'Andy Schleck dans le diaporama ci-dessus.

Sur ce sujet
Une faute?

- Jempy Drucker, coureur cycliste luxembourgeois de 28 ans: «C’est triste de terminer une carrière de cette façon à 29 ans, mais il faut respecter sa décision. Si sa santé ne lui permet plus de faire partie du peloton, il faut se dire qu’il y a d’autres choses plus importantes que le cyclisme dans la vie. Rien ni personne ne pourra aller lui enlever toutes ses victoires. Et ça ne sert à rien de faire des spéculations. Son retrait du monde professionnel démontre qu’il est très compliqué de rester au top. D’autant plus, lorsque l’on est victime d’une grave blessure».

- Fränk Schleck a souhaité bonne chance à son frère cadet depuis un aéroport avant de le remercier pour tous les bons moments partagés sur le vélo en sa compagnie. «Je t'aime mon frère, on gardera toujours en mémoire nos nombreux souvenirs. Sois fier».

- La compagne d'Andy a posté sur Twitter une photo du petit Teo Schleck, où l'on voit le jeune garçon habillé d'un tee-shirt de soutien pour son papa.

- Johny Schleck, le père d'Andy: «C'est dur pour nous mais il faut l'accepter. La santé prime. Nous avons souvent parlé ensemble mais il a pris lui-même sa décision. Beaucoup n'arrivent pas à s'arrêter et je suis très fier qu'il ait pris cette décision. Il aurait pu trouver une équipe mais quand on a comme lui été habitué à être avec les meilleurs, après c'est très difficile à digérer de ne plus pouvoir le faire. Je suis très heureux qu'il ait toujours été proche de Frank et j'ai été fâché quand certains ont voulu les séparer. Cela devait arriver un jour. Il a eu une belle carrière. Jamais je n'aurais pu imaginer qu'il pourrait remporter de telles victoires».

- Jean Regenwetter, président de la Fédération du sport cycliste luxembourgeois: «Avec Andy, c'était toujours tout ou rien. Soit il revenait au top, soit il arrêtait. Avec sa dernière blessure, je craignais qu'il ne soit contraint de jeter l'éponge. C'était un très grand ambassadeur pour le cyclisme au Grand-Duché. Il plaisait à tout le monde, car il est toujours resté proche des gens.Il avait son caractère et il a toujours décidé lui-même de ce qui était bon pour lui. C'est pour cela qu'il était différent des autres coureurs».

- Laurent Didier, coéquipier chez Trek Factory Racing: «J'ai appris la mauvaise nouvelle il y a quelques jours et je la respecte, car le plus important dans la vie, c'est la santé et la famille. Je garderai de très bons souvenirs des moments que nous avons partagés ensemble dans les catégories de jeunes, au Tour de Lorraine ou à la Flèche du Sud. Je ne sais pas encore quelle suite il pourrait donner à sa carrière, mais je le verrais bien rester dans le cyclisme. Tout est possible avec Andy»

- Romain Schneider, ministre des Sports: «C’est une grande perte pour le sport luxembourgeois. Mais nous devons respecter sa décision qui est liée à des soucis physiques. Il faut le remercier pour tous les bons moments qu’il nous a donnés car tout le peuple luxembourgeois a vécu grâce à lui des moments inoubliables tant sur les classiques que sur les grand Tours. Enfin, je souhaite lui souhaiter beaucoup de réussite dans ses projets futurs».

- Kim Andersen, directeur sportif chez Trek Factory Racing: «Dès la première fois que nous l'avons vu nous savions que c'était un grand talent. Je ressens aujourd'hui un peu de tristesse car le peloton perd un grand nom, un coureur que le public adorait. Mais depuis quelques années il a reçu de nombreuses critiques, car il peinait à revenir à son niveau d'avant. Avec cette blessure c'est devenu impossible et un coureur a toujours tendance à comparer avec ce qu'il a vécu avant. Sur le vélo, il avait quelque chose de différent. Il a réalisé des exploits extrêmes et a connu aussi des moments de très grande souffrance. Il a fait une belle carrière de dix ans, débutée à 19 ans. Maintenant il va pouvoir ouvrir un nouveau chapitre de sa vie.

- Luca Guercilena, manager de l'équipe Trek Factory Racing. «Andy aura toujours le soutien de l'entreprise Trek, y compris pour son avenir. Il a beaucoup d'options pour la suite. Il pourrait devenir directeur sportif ou apporter son image au cyclisme. Ces trois dernières années, il a eu des moments difficiles mais avant, il a été l'un des plus grands coureurs. Il a signé ses plus belles victoires en réalisant de vrais numéros. Il était différent dans un monde du cyclisme où le contrôle de la course est devenu très important au vu des enjeux».

- Christian Prudhomme, directeur du Tour de France: «Cette issue laisse des regrets par rapport à son talent intrinsèque. Cyrille Guimard a été le premier à m'en parler. Ses premiers coups d'éclat au Giro (2e et meilleur jeune en 2007) laissaient augurer d'une carrière "brillantissime". Mais, ces trois dernières saisons ont été pour lui des années de chutes et de galères incessantes. Il n'a cessé de tomber et de tenter de se relever. On peut penser qu'il y a eu une vraie rupture dans sa carrière après sa chute du Dauphiné 2012 (fracture du bassin). Il m'avait beaucoup impressionné dans Liège-Bastogne-Liège 2009 et bien sûr aussi lors de son succès d'étape au Galibier (Tour de France 2011). On était alors en droit d'imaginer une suite de prestige».

  • Plus de réactions dans le diaporama ci-dessus
  • (L'essentiel)

    Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

    Les commentaires les plus populaires

    • Jil le 09.10.2014 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Kim Kirchen l'a merité ce poste! Il a été contraint d'arrêter.

    • Mikas le 10.10.2014 12:28 Report dénoncer ce commentaire

      Malheureusement, c'était plus souvent rien que tout...

    • Haas K le 09.10.2014 12:17 Report dénoncer ce commentaire

      Non, Par Contre C est tres intelligent d arretez les competitions dans la vie. Tu vas vivre bcp plus tranquille a cotee de ta famille. IL FAUT SAVOIR ARRETER DANS LA VIE. les competition detruire des etre Humain. Bravo Andy. Vis d'amour et d'eau fraiche a cotee de ta famille.

    Les derniers commentaires

    • Mikas le 10.10.2014 12:28 Report dénoncer ce commentaire

      Malheureusement, c'était plus souvent rien que tout...

    • Jil le 09.10.2014 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Kim Kirchen l'a merité ce poste! Il a été contraint d'arrêter.

      • Francky le 09.10.2014 19:38 Report dénoncer ce commentaire

        Mérité? Et quelles compétences lui ont valu ce mérite? Franchement il faut arrêter les conneries. Savoir pédaler n'a aucune utilité en dehors des gymnases et des compétitions.

      • Vindulux le 09.10.2014 21:29 Report dénoncer ce commentaire

        Pourquoi Kim à été contraint d'arrêter? Que s'est il passé ce soir là à l’hôtel ?

    • Haas K le 09.10.2014 12:17 Report dénoncer ce commentaire

      Non, Par Contre C est tres intelligent d arretez les competitions dans la vie. Tu vas vivre bcp plus tranquille a cotee de ta famille. IL FAUT SAVOIR ARRETER DANS LA VIE. les competition detruire des etre Humain. Bravo Andy. Vis d'amour et d'eau fraiche a cotee de ta famille.

    • Unicorn le 09.10.2014 11:39 Report dénoncer ce commentaire

      Bausch est-il déjà en train de lui refiler un poste de fonctionnaire, comme ils l'ont fait pour l'autre cycliste Kim Kirchen. Soyons honnête depuis que son frère s'est fait prendre au dopage, Andy n'a plus osé y toucher, et il sait que sans produits, ce n'est même pas la peine de prendre le guidon, surtout qu'un poste de figurant au parlement lui est assuré, rapportant quelques 9.000€ par mois, alors pourquoi transpirer.

      • Kassos le 10.10.2014 08:26 Report dénoncer ce commentaire

        Très bien résumé !!

    • Le belge le 09.10.2014 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Je te regrette déjà, de tes belles années et surtout de ton échappée dans le Galibier en 2011. Inoubliable !