Cyclisme

11 février 2020 09:00; Act: 11.02.2020 09:54 Print

Bob Jungels entame sa saison en Colombie

LUXEMBOURG/BOGOTÁ - Le champion luxembourgeois lance sa saison, ce mardi, sur le Tour de Colombie, où il fait partie des têtes d’affiche.

storybild

Bob Jungels débute sa saison aujourd'hui. (photo: Deceuninck-Quick Step)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est à 2 500 mètres d’altitude que Bob Jungels fera ses débuts en compétition en 2020. Le coureur de l’équipe Deceuninck-Quick Step s’élance ce mardi avec ses coéquipiers pour un contre-la-montre inaugural par équipes à Tunja, sur le Tour de Colombie.

Pour cette troisième édition de la compétition qui se terminera dimanche, le champion du Luxembourg sera aligné aux côtés du Français Julian Alaphilippe et du Colombien Álvaro Hodeg. L’an dernier, leur association avait fait des étincelles, puisque chacun des trois avait remporté une étape et porté le maillot de leader.

Après la Colombie, la Belgique

La Deceuninck-Quick Step aura comme principaux rivaux plusieurs stars du cyclisme sud-américain. La Team Ineos s’appuiera ainsi sur le Colombien Egan Bernal et l’Équatorien Richard Carapaz, vainqueurs respectifs des Tours de France et d’Italie, et qui font figures de favoris. Les Colombiens Rigoberto Urán (EF Pro Cycling) et Esteban Chaves (Colombia), et l’Italien Fabio Aru (UAE-Team Emirates) peuvent également prétendre aux premiers rôles.

Après ce séjour en altitude, Bob Jungels rejoindra le plat pays belge pour participer à Het Nieuwsblad (29 février), puis surtout à Kuurne-Bruxelles-Kuurne (1er mars) dont il est le tenant du titre. Plus tard dans la saison, le 67e coureur mondial a également confirmé ses participations au Tour des Flandres, à Paris-Roubaix ainsi qu’au Tour de France, deux ans après sa dernière participation où il avait terminé à une 11e place.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.