Football - Rout Léiwen

17 mai 2018 11:37; Act: 17.05.2018 12:19 Print

Chanot et Mota seront absents face au Sénégal

Le sélectionneur du Luxembourg, Luc Holtz, a livré, ce jeudi, sa liste de joueurs pour les rencontres amicales à domicile face au Sénégal (31 mai) et à la Géorgie (5 juin).

storybild

Les coéquipiers de Chris Philipps restent sur une lourde défaite à domicile face à l'Autriche (0-4). (photo: Editpress/Gerry Schmit)

Sur ce sujet
Une faute?

Sans surprise, tous les cadres habituels (Moris, Jans, Martins, Philipps, Gerson, Mutsch, Da Mota, Joachim) figurent dans la sélection dévoilée par Luc Holtz. Sauf Maxime Chanot, retenu par son club New York City encore en plein championnat. «En plus, il est en phase de reprise après une petite blessure, on va attendre quelques jours. Peut-être que le club n'aura pas besoin de lui et qu'il va venir», espère toutefois encore Luc Holtz.

Pourtant annoncé il y a quelques mois, Dany Mota, l'attaquant de Sassuolo, n'intègre finalement pas encore le groupe. «Ça s'est décidé tard hier soir (NDLR: mercredi). Sa situation en club n'est pas clarifiée pour la saison prochaine. Il n'a pas la tête à des matchs internationaux. Il est perturbé», a expliqué l'entraîneur luxembourgeois. «J'aurais aimé le voir, mais vous savez ce qu'on dit: les absents ont toujours tort, à d'autres de se montrer».

Une préparation à la Nations League

Le Messin Vahid Selimovic ne semble pas encore décidé non plus à jouer avec le Luxembourg. «Nous avons convenu ensemble de lui laisser encore un peu de temps», a dit son sélectionneur. «Il a dit suivre l'équipe. Mais je ne suis pas dupe, si la Serbie se présente, ça va être plus compliqué».

Les rencontres face au Sénégal et face à la Géorgie seront deux nouvelles étapes dans la préparation de la Nations League, qui démarre en septembre et sur laquelle mise le Luxembourg pour se qualifier pour l'Euro 2020. Dans la Ligue D groupe 2, les Lions rouges affronteront la Moldavie, Saint-Marin et la Moldavie. S'ils terminent premiers, ils joueront des barrages avec les quatre autres autres premiers de groupe de la Ligue D.

(Philippe Di Filippo/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.