Cyclisme/Luxembourg

24 mai 2019 10:00; Act: 24.05.2019 10:47 Print

«Heureux d'accueillir Cadel Evans à Mondorf»

Frank Schleck évoque, pour «L'essentiel», la 3e édition de la cyclosportive Schleck Gran Fondo, qui réunira 3 000 coureurs, samedi, à Mondorf.

storybild

La 3e édition de la cyclosportive Schleck Gran Fondo réunira 3 000 coureurs, samedi, à Mondorf. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«L'essentiel»: Comment grandit la Schleck Gran Fondo lancée en 2017 juste après votre carrière?

Frank Schleck: Nous avons eu 1 600 participants la première fois, 2 500 l'an passé et là nous clôturons à 3 000. Le vélo est très apprécié comme l'aspect touristique. Il y a trois ans, personne ici ne savait ce qu'était une Gran Fondo. Je suis fier qu'elle soit entrée dans le paysage.

Avec l'invité Cadel Evans, votre frère Andy et vous, le podium du Tour de France 2011 va être reconstitué...

Comme compétiteurs, nous avons partagé de grands souvenirs ensemble. Ce podium avec Cadel (1er) et Andy (2e) a marqué ma vie. Alors je suis vraiment heureux de l'accueillir chez moi, ici, à Mondorf.

Le parcours a-t-il évolué?

Il y a eu des retouches liées à des chantiers, mais les grandes directions sont les mêmes. Il y a un tracé de 160 km et un de 100 km, à peine plus long que l'an passé, mais pas plus dur.

La compétition ne vous manque-t-elle pas?

Je guide des gens à vélo sur des événements et je reçois un retour énorme de leur part. J'aime partager cette passion, faire connaître le pays, rouler avec des enfants. Voir des étoiles dans leurs yeux me suffit. Si j'étais directeur sportif je serais toujours en voiture.

Imaginez-vous vos filles Leea (9 ans) et Nayla (5 ans) marcher dans les traces de Christine Majerus?

Peut-être. Nous roulons pas mal à vélo. Mais je veux surtout qu'elles aient le choix comme je l'ai eu, voir si cela leur convient ou pas.

(Propos recueillis par Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marto le 24.05.2019 23:24 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à vous 2 pour ce que vous faites

  • mondorgate le 25.05.2019 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les commerçants peuvent pour une journée arrêter de se plaindre ? c'est un événement sportif qui est prévu depuis des mois. ils avaient largement le temps de contacter les organisateurs pour une éventuelle compensation financière.

Les derniers commentaires

  • mondorgate le 25.05.2019 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les commerçants peuvent pour une journée arrêter de se plaindre ? c'est un événement sportif qui est prévu depuis des mois. ils avaient largement le temps de contacter les organisateurs pour une éventuelle compensation financière.

  • Marto le 24.05.2019 23:24 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à vous 2 pour ce que vous faites