Aux JPEE

16 mai 2019 21:41; Act: 17.05.2019 14:07 Print

«Il sera difficile de faire mieux qu'en 2017»

Les Jeux des Petits États Européens commencent le 27 mai prochain, au Monténégro. Le Luxembourg veut s'appuyer sur son succès à Saint-Marin.

storybild

«Nous voulons être le plus proche possible de la première place», dit Alwin de Prins, chef de délégation. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Ils seront 140 à défendre les couleurs du Luxembourg, à l'occasion des Jeux des Petits États Européens, organisés pour la première fois au Monténégro. La délégation luxembourgeoise a été présentée, jeudi soir, au siège de la BGL BNP Paribas. Le chef de la délégation, Alwin de Prins, a indiqué lors de son allocution qu'il espérait voir le Luxembourg au top du classement des médailles.

Lors de l'édition précédente en à Saint-Marin en 2017, le Grand-Duché avait terminé à la première place devant Chypre et l'Islande, avec 38 médailles d'or, 36 médailles d'argent et 24 médailles de bronze.

10 athlètes de moins de 16 ans

«Je pense qu'il sera difficile de faire mieux. Le Monténégro est également très bon. Ils ont beaucoup de qualité, en particulier dans les sports collectifs», explique le chef de délégation, ajoutant que le Luxembourg «veut être le plus proche possible de la première place».

L'ancien nageur précise que le niveau sera plus élevé que les autres années. Pour lui la «Team Lëtzebuerg» pourra s'appuyer sur «un mélange de jeunesse et d'expérience». Avec les athlètes Charline Mathias et Charel Grethen, ainsi que le nageur Raphaël Stacchiotti, le Luxembourg bénéficiera de trois sportifs présents aux derniers Jeux olympiques. À noter que dix athlètes sélectionnés ont moins de 16 ans.

(sw/L'essentiel)