Pilote luxembourgeois

16 juillet 2020 10:00; Act: 16.07.2020 11:05 Print

Dylan Pereira a «gagné beaucoup de followers»

Leader de la Porsche Supercup après son succès dimanche dernier en Autriche, le pilote luxembourgeois Dylan Pereira se fait connaître.

storybild

Après sa victoire en Autriche, Dylan Pereira (au centre) roulera en Hongrie, dès ce week-end. (photo: Tapp Juergen/Porsche AG)

Sur ce sujet
Une faute?

«L'essentiel»: Comment expliquez-vous cet excellent début de saison?

Dylan Pereira: On apprend tout le temps. C'est ma 5e année dans ce championnat. J'ai plus d'expérience. Je connais bien les circuits, l'équipe. Nous sommes bien ensemble.

Les courses virtuelles en confinement ont-elles aidé?

Elles m'ont permis de rester dans le coup. Peut-être ai-je gagné en temps de réaction. Mais la piste c'est différent et cela procure plus de plaisir.

Avec huit courses au lieu de dix cette saison, chaque résultat pèse lourd...

Le système de points a changé. Finir sur le podium en rapporte plus. On a aussi moins d'occasions de se rattraper, et là avec trois courses en trois semaines, mieux vaut éviter les accidents.

Être leader de la Supercup vous offre une belle visibilité.

Ce championnat est de plus en plus suivi. Désormais même plus que les grandes courses de DTM. Je le vois sur les réseaux sociaux. J'ai gagné beaucoup de followers.

Le DTM étant en difficulté, vos rêves ont-ils changé?

J'aimerais devenir pilote pro d'une marque. Trois courses m'ont toujours fait envie: les 24 Heures de Spa, du Mans et du Nürburgring. Et je ne dirais pas non à l'électrique.

Avez-vous les mêmes mesures sanitaires qu'en F1?

Presque. Nous sommes testés à l'arrivée au circuit, puis tous les trois jours. Le badge d'accès est bloqué si l'on est positif. J'ai cinq personnes avec qui je peux manger sans masque. Sinon on l'a tout le temps et on sort peu de l'hôtel.

Le huis clos est-il gênant?

L'atmosphère est bizarre, mais cela ne change rien dans le paddock. Et une fois qu'on roule... En sport auto, même à la télé, on voit assez peu le public.

(Recueilli par Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oui mais le 16.07.2020 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Garage à éviter par contre

  • Motorsport Man le 16.07.2020 15:32 Report dénoncer ce commentaire

    Plus regardé que le DTM? ça m'étonnerait...

  • Freddo Sparco le 16.07.2020 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    5 ans dans une formule monotype...Hum...Je me suis arrêté là...

Les derniers commentaires

  • Michel le 16.07.2020 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo! Au moins le Luxembourg est present quelque part autre que sur les releves de banques.

  • Motorsport Man le 16.07.2020 15:32 Report dénoncer ce commentaire

    Plus regardé que le DTM? ça m'étonnerait...

  • Freddo Sparco le 16.07.2020 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    5 ans dans une formule monotype...Hum...Je me suis arrêté là...

  • Oui mais le 16.07.2020 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Garage à éviter par contre