Luxembourg

25 juillet 2018 09:00; Act: 24.07.2018 22:03 Print

Kovac-​​Demuth, duo d'espoirs du basket

LUXEMBOURG - Ben Kovac et Lou Demuth, grands espoirs du basket luxembourgeois, disputent l'Euro U18 dès vendredi en Macédoine.

storybild

Avec Ben Kovac et Lou Demuth comme leaders, l'équipe du Luxembourg des moins de 18 ans espère briller à l'Euro (division B).

Sur ce sujet
Une faute?

Ces deux-là étaient faits pour s'entendre. Nés avec quinze jours d'écart en février 2000, Ben Kovac et Lou Demuth ont attendu leurs 12 ans pour se croiser lors d'un tournoi scolaire de basket. Ce jour-là, Ben, fils d'une basketteuse pro, arrivé sur les parquets à 3 ans à Esch, découvre Lou, champion national... de tennis de table qui mesure déjà près de 2 m. Avec les entraîneurs de la FLBB, il le convainc d'opter pour le basket.

Une amitié est née. «On échange des messages presque tous les jours», raconte Kovac. Et ils gravissent les échelons quatre à quatre. Après ses débuts chez les Musel Pikes, Lou, l'intérieur qui culmine désormais à 2,13 m, a filé au SLUC Nancy. Et il sort de deux ans en formation au Betis Séville. Ben, l'ailier, (1,96 m) a percé au pays, devenant à 18 ans la pépite du Basket Esch, en attendant à l'été 2019, après son bac, de rejoindre une université américaine. Tous deux ont même déjà été conviés chez les A de Ken Diederich.

En vue l'an passé à l'Euro des moins de 18 ans (division B), le duo repart pour un tour à partir de vendredi en Macédoine. Avec un rôle de leader. En poules, ils défieront la République tchèque, la Macédoine, les Pays-Bas, l'Islande et Israël. «Ce ne sera pas facile, on a un groupe très fort», insiste Kovac. «Le but serait d'atteindre le top 16», poursuit Demuth. L'Eschois, qui a déjà reçu trois offres d'universités de première division de NCAA, et le Mosellan, suivi par plusieurs clubs européens, sont plutôt sereins pour l'avenir. Mais à Skopje, sous les yeux de nombreux agents, ils pourraient encore s'ouvrir de nouvelles portes.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mamomam le 25.07.2018 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai eu la chance de connaître Lou sur un avion, un garçon très gentil et poli, bonne chance à lui et son équipe!

Les derniers commentaires

  • Mamomam le 25.07.2018 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai eu la chance de connaître Lou sur un avion, un garçon très gentil et poli, bonne chance à lui et son équipe!