Cyclisme - Tour de France

18 mai 2016 16:43; Act: 18.05.2016 17:34 Print

La candidature de Esch pour 2017 évoquée à Paris

PARIS/LUXEMBOURG - Une délégation luxembourgeoise a rencontré la direction du Tour de France, ce mercredi, pour évoquer le passage de l'épreuve au Grand-Duché en 2017.

storybild

Le Ministre luxembourgeois des Sports, Romain Schneider, et l’Échevin de la Ville d'Esch-sur-Alzette, Henri Hinterscheid, étaient à Paris ce mercredi où ils ont rencontré Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France cycliste. (photo: Twitter)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le Ministre luxembourgeois des Sports, Romain Schneider en personne, et l’Échevin de la Ville d'Esch-sur-Alzette, Henri Hinterscheid, étaient à Paris ce mercredi où ils ont rencontré Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France cycliste. La délégation luxembourgeoise est venue défendre officiellement la candidature de la Ville d'Esch-sur-Alzette pour accueillir une étape de l'épreuve en 2017, qui s'élancera de Düsseldorf, en Allemagne.

«La direction du Tour a accordé un grand intérêt à la candidature luxembourgeoise», souligne Carlo Hastert, chargé des relations publiques au ministère des Sports. Reste que le Luxembourg doit fournir à l'organisation «de plus amples renseignements» sur son projet «dans un avenir rapproché».

Du neuf cet été?

«En étroite collaboration avec le gouvernement luxembourgeois, nous allons désormais intensifier nos contacts avec les organisateurs du Tour», avait promis Henri Hinterscheid, l'échevin eschois, joint par L'essentiel en début d'année. «Quoi qu'il arrive, rien ne sera officiel avant l'été 2016», tempérait alors Carlo Hastert.

La présentation officielle du Tour de France 2017 aura lieu le 18 octobre 2016 au Palais des Congrès, à Paris, mais le Luxembourg pourrait être informé dès le mois de juillet si sa candidature est effectivement retenue par les organisateurs du Tour.

Le dernier passage du Tour de France au Luxembourg, en 2006:

(NC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.