Futsal au Luxembourg

07 mai 2019 18:14; Act: 08.05.2019 15:20 Print

La présidente du RFCU menace la FLF

LUXEMBOURG - Karine Reuter a écrit une lettre virulente à la Fédération luxembourgeoise de football, suite à sa décision de mettre fin au championnat futsal 2018/2019.

storybild

La décision de mettre fin au championnat futsal 2018/2019 n'a pas fini de faire couler de l'encre. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

La décision, lundi soir, de la Fédération luxembourgeoise de football (FLF) de mettre fin au championnat futsal 2018/2019 - suite aux débordements lors de la finale des play-offs entre le FC Differdange 03 et le RFCU, dimanche à Oberkorn -, n'est pas du goût de la présidente du RFCU. Dans une lettre adressée au conseil d'administration de la FLF, Karine Reuter exprime son indignation. «Cette décision est injuste, injustifiable, fausse, et porte gravement atteinte au football luxembourgeois en général et au futsal en particulier», écrit-elle en substance.

«Lorsque des joueurs licenciés se livrent à des gestes antisportifs ou commettent, comme en l'occurrence, des actes de violence physique, voire de coups et blessures volontaires, il y a lieu de punir les joueurs en question, tant au niveau fédéral qu'au niveau pénal!», poursuit-elle. Karine Reuter estime que «le club responsable» de l'arrêt du match doit perdre par forfait la rencontre. «Vous avez dépassé vos compétences et maltraité les règlements internes», ajoute la présidente du RFCU, qui demande à la FLF de penser aux intérêts financiers en jeu pour les clubs.

Dans un post Facebook publié mardi soir, le RFCU a en outre annoncé qu'il allait introduire tous les recours possibles contre la décision de la FLF - que ce soit au niveau fédéral, national, ou international (UEFA, FIFA, etc.). Des demandes d'indemnisation vont également être envoyées à la FLF dans les jours à venir, précise le club.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jeff le 08.05.2019 07:35 Report dénoncer ce commentaire

    pire qu'a la maternelle : "c'est pas moi c'est l'autre" vous vous faites provoquer et vos joueurs sont assez bêtes pour y répondre alors tant pis pour vous, vous êtes également responsable

  • RICK le 07.05.2019 21:54 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis complétement d'accord avec la présidente du RFCUL car même si c'est lamentable ce qu'il c'est passé, je pense que la décision de la FLF n'est pas du tout correcte.

  • jacasse le 08.05.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi n’est-elle pas correcte ? Quand les dirigeants se montrent incapables de gérer leurs clubs, et leurs débordements alors il est juste que la fédération les sanctionne. Surtout pas de commentaires genre «  c’est pas sportif etc « 

Les derniers commentaires

  • Luxembourg le 09.05.2019 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    C'est comme à l'école dans une classe, à cause d'une minorité, c'est toute la classe qui paye. "... qui demande à la FLF de penser aux intérêts financiers en jeu pour" Il n'y a que l'argent qui lui intéresse. Félicitations à la justice pour ses lourdes sanctions.

  • jacasse le 08.05.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi n’est-elle pas correcte ? Quand les dirigeants se montrent incapables de gérer leurs clubs, et leurs débordements alors il est juste que la fédération les sanctionne. Surtout pas de commentaires genre «  c’est pas sportif etc « 

  • ditcequilpense le 08.05.2019 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que la Fédération Luxembourgeoise de Football a simplement trouvé une solution pour éliminer, une fois pour toutes, le championnat qu’ils n’ont jamais souhaité avoir! Le Futsal s’est imposé au Luxembourg par la voix de joueurs passionnés par cette discipline sportive et un peu poussés par l’UEFA, pas par la FLF!

  • Unicorn le 08.05.2019 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    La FLF ferait bien de s'occuper vraiment du financement des clubs de BGL, et là, le couple dirigeant Reuter-Reding ne va certainement pas leur permette de se rendre compte des intérêts financiers du Racing.

    • @unicorn le 08.05.2019 13:50 Report dénoncer ce commentaire

      rien compris à ce que vous avez écrit!

  • jacasse le 08.05.2019 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très juste. Ainsi ils auront le temps d’aller voir du vrai foot.