Coronavirus au Luxembourg

30 mars 2020 13:05; Act: 30.03.2020 13:33 Print

Le basket dans la tempête après une saison tronquée

La FLBB, qui a dû mettre fin à la saison, a désigné jeudi les champions et les relégués et déclenché une très vive polémique. Le conseil d'administration doit se réunir ce lundi.

storybild

Les Eschois l’avouent, ils auraient voulu être sacrés autrement. (photo: Editpress )

Sur ce sujet
Une faute?

En désignant jeudi les champions (Esch côté masculin et Etzella côté féminin), les relégués et les promus, suite à l’arrêt précipité des championnats pour cause de coronavirus, le conseil d’administration de la Fédération luxembourgeoise de basket (FLBB) savait qu’il marchait sur des œufs. Il savait aussi que trouver un consensus entre clubs serait périlleux. Qui veut être champion? Qui veut être relégué?

Mais la FLBB ne s’attendait sans doute pas à un tel déferlement de colère tout le week-end. Entre commentaires ulcérés sur les réseaux sociaux, communiqués et courriers... Après Etzella et les Pikes, Grengewald a indiqué ne pas vouloir jouer la finale de la Coupe reprogrammée à Kayl, en ouverture de la saison prochaine. «On est contents, mais on ne voulait pas être sacrés ainsi. Avec toutes les réactions qu’il y a eu cela pourrait encore changer», envisageait dimanche, l’Eschois Ben Kovac.

«Comment nommer un champion avant les quarts de finale?»

«On ne peut pas accepter la décision», dénonçait pour sa part Francis Rollinger, manager de l’AB Contern, reléguée avec l’Amicale en N2. «Il nous restait neuf matches dont cinq contre des adversaires directs. Le CA avait assuré qu’il y aurait une concertation, nous n’avons jamais été impliqués. Nous aurions pu jouer à 14, à 12 ou même à 13 équipes dans l’élite en ajustant la formule. Comment nommer un champion avant les quarts de finale? Nous invitons la fédération à revoir sa position et des décisions contraires aux statuts».

En pleine tempête, le CA se réunira à nouveau ce lundi par vidéo. «Nous allons en discuter», assurait le président de la FLBB, Henri Pleimling. Cela s’annonce animé.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angoiser le 30.03.2020 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant pas compliqué reprendre tout simplement une fois la crise terminé les matchs restant c’est le plus correct possible. Et si lors de la reprise plus de match en principe par rapport au date de fin de championnat alors oui designer le champion à partir du classement du dernier match . Ou mieux prendre les champions d’hiver . C’est les meilleurs exemples

  • Magic le 31.03.2020 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    En plus la plupart des équipes devrait jouer avec des joueurs locaux pour terminer la saison, ce serait intéressant...

Les derniers commentaires

  • Magic le 31.03.2020 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    En plus la plupart des équipes devrait jouer avec des joueurs locaux pour terminer la saison, ce serait intéressant...

  • Angoiser le 30.03.2020 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant pas compliqué reprendre tout simplement une fois la crise terminé les matchs restant c’est le plus correct possible. Et si lors de la reprise plus de match en principe par rapport au date de fin de championnat alors oui designer le champion à partir du classement du dernier match . Ou mieux prendre les champions d’hiver . C’est les meilleurs exemples