JPEE à Saint-Marin

02 juin 2017 20:00; Act: 02.06.2017 21:11 Print

Le Luxembourg dans la dernière ligne droite

Alors que les dernières épreuves des JPEE 2017 se dérouleront samedi, le Luxembourg a conforté vendredi sa première place au classement des médailles.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet

La délégation grand-ducale abordera ainsi la dernière journée de compétition avec un total de 81 médailles dont 34 d'or contre 50 dont 22 d'or à l'Islande deuxième. «Il faut toutefois rester prudent», insiste le chef de la délégation du Luxembourg Alwin de Prins, conscient que les nombreuses épreuves d'athlétisme et la fin, vendredi, de celles de natation devraient permettre à l'Islande et Chypre, troisième, de réduire l'écart.

Reste qu'avec une avance de 12 médailles d'or sur les Islandais, et 15 sur les Chypriotes, les Luxembourgeois, venus avec la plus grosse délégation, sont en position idéale pour remporter pour la première fois les JPEE loin de leur bases.

Vendredi, les archers avec 9 médailles dont quatre d'or ont largement contribué à asseoir la domination grand-ducale tout comme Fabienne Schaus et Soren Nissen sacrés en VTT. Les nageurs ont, eux, conclu leur récital saint-marinais en décrochant grâce au relais 4x100 m nage libre (Brandenburger, Henx, Mannes, Stacchiotti), leur douzième médaille d'or de la semaine, auxquelles se sont ajoutées onze d'argent et quatre de bronze. Soit un total de 27 breloques sur les 81 du Luxembourg.

À lui seul Raphaël Stacchiotti en obtient neuf dont sept d'or portant son total aux JPEE depuis 2007 à 40 dont 32 d'or. Un nouveau record des Jeux. Mais Julien Henx (six titres) avec ses records nationaux sur 50 m (22"81) et 100 m (50"11) nage libre a aussi marqué les esprits.

Avant la cérémonie de clôture samedi soir, les volleyeurs, les cyclistes (contre-la-montre) ou encore Eléonora Molinaro et Ugo Nastasi en simple, après leur succès vendredi en double mixte, pourraient sceller la victoire du Luxembourg.

(De nos envoyés spéciaux à Saint-Marin, Nicolas Martin et Frédéric Lambert)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Courage le 02.06.2017 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Courage, c'est bientôt fini tout ça.

Les derniers commentaires

  • Courage le 02.06.2017 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Courage, c'est bientôt fini tout ça.