Rugby subaquatique

26 juillet 2019 08:00; Act: 26.07.2019 11:00 Print

Le Luxembourg plonge pour un drôle de Mondial

Le Luxembourg aura, à partir de samedi, une équipe à la Coupe du monde de rugby subaquatique en Autriche. Et ce n'est pas une blague!

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Du quoi?»: tentez d'expliquer à vos collègues que vous faites du rugby subaquatique et, passé un rire surpris, vous ne devriez pas échapper à cette réponse. Alors mieux vaut être pédagogue. Cela tombe bien Ben Greisen, 32 ans, est prof... de chimie. Il a découvert ce sport lors de ses études en Allemagne où la discipline est bien ancrée et fera partie de la première équipe du Luxembourg à disputer la Coupe du monde, à partir de ce week-end, à Graz, en Autriche.

«Au départ, les gens ont du mal à saisir comment on peut jouer sous l'eau. On les invite à nos entraînements à Bonnevoie et Hosingen», sourit-il. En rugby subaquatique, comme son nom ne l'indique pas, deux équipes tentent d'envoyer une balle ronde pleine d'eau salée, dans des sortes de paniers de basket au fond. Pendant deux fois quinze minutes.

Comment enchaîner les passes?

«Il y a six joueurs par équipe et six remplaçants au bord. La rotation est capitale entre ceux, au fond, qui en général y restent 30 à 40 secondes, ceux qui remontent respirer et le banc», note Laure Stein, membre de l'unique club du pays (UWR Luxembourg) qui compte près de 25 joueurs et joueuses.

Difficile du coup d'enchaîner les passes. «C'est différent de l'apnée, c'est très mobile, on sprinte sans cesse», précise Ben Greisen. Le lien avec le rugby? Le contact. Ainsi entre 3,5 et 5 m de profondeur, on s'accroche, on se plaque. Tout est bon (ou presque) pour se prendre la balle ou pousser le gardien qui obstrue le panier avec son corps. «Il est interdit d'attraper le cou, le visage ou le matériel (masque, palmes tuba, bonnet). Celui qui n'a plus d'air lâche la balle, indique Laure Stein. C'est un peu violent mais avec l'eau, pas de blessures».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • poulpo200 le 26.07.2019 08:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que c’est moche comme sport

  • Mimivergetures le 26.07.2019 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus facile à l air libre ;-)

  • enthousiaste le 26.07.2019 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    C'est genial comme sport, ouvert a tous

Les derniers commentaires

  • enthousiaste le 26.07.2019 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    C'est genial comme sport, ouvert a tous

  • Mimivergetures le 26.07.2019 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus facile à l air libre ;-)

  • On s'ennuie? le 26.07.2019 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    Un mot : circonspection.

  • corps à corps le 26.07.2019 08:55 Report dénoncer ce commentaire

    faut aimer le corps à corps nu avec les autres :)

  • poulpo200 le 26.07.2019 08:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que c’est moche comme sport