À Mondercange

02 février 2018 09:00; Act: 02.02.2018 14:05 Print

Le patron de l'UEFA a inauguré l'Air Dome

Le terrain de football couvert du centre de formation de la FLF a été inauguré jeudi par le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Le Luxembourg a la tête dans les étoiles. Mercredi, le pays lançait le satellite GovSat-1, depuis Cap Canaveral. Le lendemain, c'est le «vaisseau spatial» que l'on aperçoit depuis trois mois dans le paysage de Mondercange qui s'ouvrait au public. Le président de l'UEFA en personne, Aleksander Ceferin, s'est même déplacé pour l'occasion. «Car cet Air Dome est l'une des clés du développement futur du football luxembourgeois», a-t-il affirmé.

La plus haute instance du football européen a participé au financement du projet, qui aura coûté environ 4,5 millions d'euros. Mais Paul Philipp confirmait, ça vaut vraiment le coup, car «ce terrain couvert est un grand pas en avant pour le centre de formation. Nos jeunes vont pouvoir jouer douze mois dans l'année», a expliqué le président de la FLF en compagnie du ministre des Sports, Romain Schneider.

L'immense dôme blanc gonflable (18 mètres de hauteur) de la Fédération luxembourgeoise de football (FLF) recouvre désormais un terrain de football synthétique de 108 m de long et 66 m de large. «Dans les pays où les conditions climatiques ne permettent pas de jouer dans de bonnes conditions toute l'année, ce type d'installation peut faire la différence», a ajouté Aleksander Ceferin, prenant pour modèle «l'Islande, qui connaît des résultats impressionnants» alors que le pays compte encore moins d'habitants que le Luxembourg.

(Philippe Di Filippo/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Franzy le 02.02.2018 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Comparer le climat de l'Islande au nôtre pour justifier un tel projet et une telle dépense, faut le faire, quand même...

  • effaré le 02.02.2018 16:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Drôle de décisions par ici ... le pays dépense n’importe comment alors que leur éducation, santé, sécurité routière etc sont dans des situations critiques !! Comme si le foot au Lux a besoin d’un dôme .. il a surtout besoin de bons joueurs :)

  • LiNh le 02.02.2018 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Faudra juste éviter les dégagement en chandelle de plus de 18 m de haut....

Les derniers commentaires

  • effaré le 02.02.2018 16:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Drôle de décisions par ici ... le pays dépense n’importe comment alors que leur éducation, santé, sécurité routière etc sont dans des situations critiques !! Comme si le foot au Lux a besoin d’un dôme .. il a surtout besoin de bons joueurs :)

  • LiNh le 02.02.2018 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Faudra juste éviter les dégagement en chandelle de plus de 18 m de haut....

  • viri le 02.02.2018 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    D'après le président uefa donc c'est graçe au dôme gonflable que l'Islande a des résultats impressionnants? Faisons vite alors, on pourra gagner la coupe d'europe tres bientot...... ahaha: et les clubs alors? eu aussi pourraient bénéficier de ce dôme pour les mauvaises conditions climatiques toute l'année.... pensez aussi au 40000 licencié messieurs......

  • Franzy le 02.02.2018 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Comparer le climat de l'Islande au nôtre pour justifier un tel projet et une telle dépense, faut le faire, quand même...

  • Citoyen le 02.02.2018 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai pas trop aimé sa remarque concernant le fait que la politique devait se tenir en dehors du football (vidéo visionnable chez les confrères de l'essentiel). Oui, il n'a pas très tort, mais quand on voit les dérives, le montant des transferts, les accusations sur les têtes fortes du football, on ne peut qu'apprécier une politicienne qui met en priorité le fait que le football devrait plus se concentrer sur les valeurs humaines... Au moins pour les mineurs, le football doit rester un jeu. Si les grosses têtes l'oublient, alors, oui, les politiciens ont le devoir de le leur rappeler....