JPEE/Tir à l'arc

03 juin 2017 13:28; Act: 03.06.2017 13:41 Print

Les Klein deux cousins en or à Saint-​​Marin

Cousins, les archers luxembourgeois Pit Klein, 20 ans et Joé Klein, 17 ans, ont chacun ramené deux médailles des JPEE 2017 où le tir à l'arc faisait sa première apparition.

storybild

Joe Klein, premier en partant de la gauche, et Pit Klein, troisième en partant de la gauche, entourés par Jeff Henckels et Romain Schneider, ministre des Sports. (photo: Editpress/Gerry Schmit)

Sur ce sujet
Une faute?

Une d'or ensemble avec Jeff Henckels en arc olympique par équipes ainsi que l'argent pour Joé et le bronze pour Pit en individuel. Un grand moment pour les deux cousins. "Cela fait vraiment plaisir. Par équipes nous avons réussi de belles volées presque de niveau mondial", a insisté Pit Klein, membre de la section des sportifs d'élite de l'armée et qui a fait découvrir le tir à l'arc à son cousin.

"Avant je faisais du badminton à Reckange-sur-Mess près de Limpach où j'habite. Lors d'une journée du sport dans la commune j'ai découvert le tir à l'arc et ça m'a plu. Je me suis inscrit à Mondercange puis à Strassen où j'ai pu m'entraîner tous les jours. J'ai commencé en 2009 à 13 ans et Joé m'a rejoint deux ou trois ans plus tard".

"Il m'a proposé d'essayer une fois en venant à son entraînement et maintenant on est ici". Ravis d'avoir réalisé un triplé en individuel avec Henckels, vainqueur, les deux archers ont savouré à fond ce tournoi à Saint-Marin. "J'y ai atteint mon meilleur niveau cette saison", notait Joé Klein. Et ils se sont livré en demi-finale l'un des plus beau duel de ces Jeux, conclu sur un score de 5-5, mais remporté pour deux millimètres par Joé. Pour l'avenir tous deux rêvent désormais de Jeux olympiques. Dans deux ans, ils ne seront malheureusement pas présents aux JPEE car la discipline ne figure pas au programme au Monténégro.

(De nos envoyés spéciaux à Saint-Marin, Nicolas Martin et Frédéric Lambert)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.