Escrime - Mondiaux

18 juillet 2019 13:11; Act: 19.07.2019 02:18 Print

Lis Rottler-​​Fautsch, 7e des Mondiaux s'estime volée

La Luxembourgeoise Lis Rottler-Fautsch s'est arrêtée ce jeudi en quarts de finale des championnats du monde à Budapest, battue sur le fil par la Brésilienne Nathalie Moellhausen.

storybild

Le superbe parcours de Lis Rottler-Fautsch s'est achevé en quarts de finale. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans quelques semaines, quelques jours, peut-être même dès ce vendredi, la Luxembourgeoise Lis Rottler-Fautsch réalisera l'envergure de sa performance à Budapest. Elle, la 87e épéiste mondiale, a fini 7e des championnats du monde, après avoir vaincu lors de poules parfaites (six victoires) la 18e mondiale. Puis en 16es, la Française Auriane Mallo (16e) et en 8es l'Allemande Alexandra Ndolo, 3e à l'Euro 2019 et 2e en 2017.

Elle n'a échoué qu'en quarts de finale pour une petite touche (11-10) face à la Brésilienne Nathalie Moellhausen (22e), sacrée ensuite championne du monde! Jeudi, c'est donc cette touche, invalidée sur décision vidéo, qu'elle ne digérait pas. «Je suis énervée et choquée. Nous avons vu sur la vidéo que la touche finale était à moi. L'arbitre a dit que j'avais touché à terre à 20 secondes de la fin, mais je l'ai touchée au genou. Il n'a rien voulu savoir. Et elle a mis la dernière touche. C'est un scandale», regrettait, à chaud, l'épéiste de 32 ans, 7e de l'Euro 2017.

« La meilleure journée de ma carrière »

«C'est une médaille qui s'envole là-dessus. Le petit Luxembourg pèse moins et a été pénalisé. Mon adversaire a un entraîneur puissant...», ajoutait émue, Lis Rottler-Fautsch, qui a mené 7-4 puis 8-5.

Des regrets alimentés par le fait qu'elle vivait «la meilleure journée de sa carrière». Peut- être aussi par les critères de qualification aux JO 2020, privilégiant les équipes, qui rendent quasi impossible la participation d'une Européenne non issue d'une grande nation. Ce vendredi, son compatriote Flavio Giannotte aimerait bien la venger.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.