JPEE à Saint-Marin

01 juin 2017 11:16; Act: 01.06.2017 12:41 Print

Luca, petit bébé des Jeux des Petits États

Elle représentait Malte. Lui défendait les couleurs de Saint-Marin. Les parents de Luca se sont rencontrés aux Jeux des Petits États d'Europe.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Becky Camilleri et Federico Gorrieri se sont rencontrés pour la première fois à Malte lors des Jeux des petits États d'Europe en 2003. Quatorze ans plus tard, ils sont les heureux parents d'un petit Luca. Elle, est Maltaise et a remporté 6 médailles en athlétisme lors des JPEE. Lui, Saint-Marinais, a gagné 2 médailles au saut en longueur. Leur histoire fait désormais la une du GSSE Daily News, un feuillet distribué, ce jeudi, sur tous les sites de compétitions.

«C'est moi qui ait fait le premier pas en lui demandant de m'apprendre quelques mots en italien», se rappelle en souriant Becky. «Par la suite, nous sommes restés en contact en échangeant des e-mails, car les réseaux sociaux n'étaient pas encore ce qu'ils sont devenus aujourd'hui», complète Federico, qui se réjouissait de revoir son athlète maltaise préférée tous les deux ans avant de la retrouver réellement à Malte lors d'une Coupe d'Europe en 2010. «Sept ans après notre première rencontre, nous étions tous les deux fiancés», se souvient Becky, «mais on a toujours eu le pressentiment qu'il devait se passer quelque chose entre nous».

Luca pour Malte ou Saint-Marin?

Après les JPEE de 2011 au Liechtenstein, les deux tourtereaux ont pris les choses en main en décidant de mettre un terme à leurs relations respectives. Et en 2013, ils se sont entraînés ensemble pour se présenter aux JPEE à Luxembourg. «C'était la première fois que nous nous présentions en couple à cette compétition», précise Becky. «Nous nous sommes fiancés en 2014 et mariés en 2015 juste après les JPEE en Islande. Notre fils Luca est né un an plus tard».

Et il pourra peut-être un jour représenter Malte ou Saint-Marin aux Jeux des Petits États d'Europe. «De mon côté, après avoir été enceinte, je pensais avoir tiré un trait sur l'athlétisme», conclut Becky, «mais je vais peut-être essayer de revenir au Monténégro pour les JPEE en 2019». Quant à Federico, le Saint-Marinais, il est désormais médecin à Malte et il n'a plus vraiment le temps de s'entraîner.

(De nos envoyés spéciaux à Saint-Marin, Nicolas Martin et Frédéric Lambert)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bof le 01.06.2017 14:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jolie histoire comme des milliers ... !!

Les derniers commentaires

  • bof le 01.06.2017 14:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jolie histoire comme des milliers ... !!