Skoda-Tour de Luxembourg

19 septembre 2020 13:53; Act: 19.09.2020 16:28 Print

Un camion en sens inverse fait chuter le peloton

MERSCH/LUXEMBOURG - Un camion en sens inverse a provoqué une chute au sein du peloton, ce samedi, lors de la 5e et dernière étape du Skoda-Tour de Luxembourg.

storybild

Un nouveau grave problème de sécurité a eu lieu ce samedi sur le Skoda-Tour de Luxembourg. (photo: Capture d'écran)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que les coureurs se sont mis en grève mercredi pour dénoncer l'insécurité sur le Skoda-Tour de Luxembourg, un nouvel événement est venu troubler le peloton ce samedi, lors de la 5e et dernière étape, disputée entre Mersch et Luxembourg (177 km). Un camion, qui arrivait à vive allure en sens inverse, a provoqué la chute d'une demi-douzaine de coureurs à environ 70 km de l'arrivée.

La course n'a pas été interrompue et les coureurs se sont remis en selle mais quelques kilomètres plus loin, un nouvel incident s'est produit. La présence d'un autre camion et de plusieurs voitures a été signalée à un rond-point. «C'est un miracle s'il n'y a pas eu de blessés», a confié à L'essentiel Andy Schleck, directeur de la course. «Le camion a apparemment quitté le parking d'un hôtel et n'aurait pas respecté les consignes de la police, qui lui demandait d'attendre».

Jeudi, au lendemain de la grève, la direction de la course avait annoncé plusieurs mesures censées améliorer la sécurité des coureurs. Le nombre de motos de sécurité est ainsi passée de 15 à 22. «Des efforts supplémentaires seront mis en œuvre pour augmenter ce nombre d’ici les prochains jours», avaient ajouté les organisateurs. Le nombre de policiers, tout comme celui des signaleurs pieds à terre le long du parcours, sur les points les plus importants, devait également être accru.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jingsa le 19.09.2020 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Ça en devient ridicule , l’image du Luxembourg en prend un sacré coup. Félicitations à l’amateurisme de la direction

  • Bigbill le 19.09.2020 21:31 Report dénoncer ce commentaire

    Moralité : il est impossible d'organiser une course de vélos au Luxembourg. C'est triste, mais c'est comme cela.

  • Escher le 19.09.2020 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    Organisation au top...je comprends pourquoi le Tour de France ne passe plus au Luxembourg !!!

Les derniers commentaires

  • Constat terrifiant le 21.09.2020 20:15 Report dénoncer ce commentaire

    On accuse les organisateurs, mais on oublie que nous sommes devenus un peuple sans discipline et sans policiers dans les rues. Voilà le résultat.

  • Tom-Hammer le 20.09.2020 20:39 Report dénoncer ce commentaire

    étant à Dudelange durant leur passage, les motards (policier) ne s'arrête pas à chaque carrefour, on n'était même pas au courant que la route était fermer le temp que le peloton passe. la différence entre les 5 premier est le peloton était trop large. ce n'ai pas étonnant qu'un camion était là à contre sens si le system est rester le même.

  • Deki le 20.09.2020 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    J’ai dit depuis toujours , la route est dangereuse pour les vélo.

    • ETIENNE le 20.09.2020 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      Les vélos sont aussi très dangereux pour les autres usagers de la route. En ville , ils sont une catastrophe !!! Aucun respect du code la route !!!!!!!!!

  • momo le 20.09.2020 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Greg Pas comme en France n’est pas? La pendant la course une anbulance de la course ecrase le coureur en persone et ne s‘arrête même pas.

  • Le Sportif le 20.09.2020 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai vu à Beckerich vendredi une voiture d'une équipe cycliste forcer un passage sur une rue très étroite dans ce village; il aurait écrasé les coureurs pour passer et risquait de prendre les spectateurs en s'écartant ! Scandaleux et surtout inconscient. Il faudrait que ces gens apprennent ce que c'est que la discipline. Des amendes pour conduite dangereuse devraient faire réfléchir ces fous du volant. Difficile dans ces conditions et avec des rues très étroites dans tous ces villages au GDL de pouvoir envisager d'autres tours de Luxembourg. L'UCI décidera de l'avenir de cette épreuve.