Coupe du monde 2026

13 juin 2018 12:25; Act: 13.06.2018 14:18 Print

Les États-​​Unis, le Canada et le Mexique pays hôtes

L'organisation de la Coupe du monde 2026 a été confiée au trio États-Unis/Canada /Mexique.

storybild

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, félicite les représentants des États-Unis, du Mexique et du Canada. (photo: AFP/Mladen Antonov)

Sur ce sujet

Ils ont huit ans pour s'y préparer: le trio États-Unis/Canada/Mexique a été désigné mercredi, pour organiser en 2026 la première Coupe du monde à 48 équipes, au dépens du Maroc, qui n'a pas eu les faveurs des 203 membres votants de la FIFA, réunie en Congrès à Moscou. Pour le Maroc, il s'agit de son cinquième échec, après les revers de 1994, 1998, 2006 et 2010.

Le vote fut sans appel: 134 pour États-Unis/Canada/Mexique, 65 pour Maroc, 1 vote pour aucun candidat, sur 203 votants. Il y a 211 fédérations affiliées à la FIFA, mais le Ghana a été suspendu, les pays concernés ne pouvaient voter, ni trois associations liées aux USA (Guam, Îles Vierges et Porto Rico).

La revanche des USA

«La FIFA propulse le football dans une nouvelle ère», a déclaré le président de l'instance, Gianni Infantino, après le vote. Jamais un tel vote n'avait été aussi indécis, car c'était la première fois que le scrutin était ouvert à autant de votants. Auparavant, c'était non pas le Congrès de l'instance mais son comité exécutif - soit une vingtaine de personnes - devenu depuis Conseil de la FIFA, qui attribuait les Mondiaux.

Cette réforme était vue comme un moyen de dissiper l'odeur de souffre qui avait entouré les dernières attributions de l'ère Sepp Blatter. Pour rappel, la désignation de la Russie pour le Mondial 2018 et du Qatar pour 2022, le même jour, en 2010, avait soulevé une vague de polémiques et de soupçons. Les USA, candidats malheureux à cette période, tiennent leur revanche.

«Les États-Unis, avec le Mexique et le Canada, viennent d'avoir la Coupe du monde. Félicitations - On a beaucoup travaillé pour ça», a commenté le président américain Donald Trump, sur Twitter.

(L'essentiel)