Formule 1

22 mai 2011 17:19; Act: 22.05.2011 18:27 Print

Vettel remporte le GP d'Espagne

Sebastian Vettel a remporté dimanche le GP d'Espagne, devant Hamilton et Button.

storybild

Sebastian Vettel a remporté dimanche le GP d'Espagne, devant Hamilton et Button. (AP)

Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) a remporté de haute lutte le GP d'Espagne à Barcelone. Le champion du monde allemand a ainsi fêté son 4e succès en 5 courses d'une saison qu'il domine de manière outrageuse.

«J'ai pris un bon départ. Mais je ne sais pas d'où Fernando est arrivé. Il est parti 16 mètres derrière moi, mais à la moitié de la ligne droite, nous étions déjà côte à côte. Il est parti à l'intérieur de Mark, moi à l'extérieur», a raconté Vettel en expliquant comment Fernando Alonso (Ferrari) avait surpris son monde pour prendre la tête au premier virage. «Je n'ai pas réussi à me rapprocher suffisamment de lui pour le dépasser. Nous l'avons finalement eu aux stands», a poursuivi Allemand.

Vettel, qui a fêté le 14e succès de sa carrière en F1 - a toutefois dû s'employer à fond pour résister à la charge de Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes). Le pilote anglais a passé la majeure partie d'une course animée, tant sur la piste que dans les stands, dans le sillage du leader du championnat du monde. Les deux hommes, qui ont chacun effectué quatre arrêts pour changer de pneus, ont éclipsé la concurrence. Malgré une forte pression dans les derniers tours, Hamilton n'a pas été en mesure de porter une attaque sur son rival allemand.

Button revient de loin

Mal parti (10e au premier tour), Jenson Button (McLaren-Mercedes) a pris une excellente 3e place, grâce à une stratégie à trois arrêts. Il a devancé Mark Webber (Red Bull-Renault), qui n'a pas été en mesure d'exploiter sa pole-position. Lors des dix dernières éditions du GP d'Espagne sur cette piste, le détenteur de la pole avait toujours gagné la course: Webber, débordé au départ par Alonso et Vettel, n'a jamais été en mesure de poursuivre cette tradition.

Les Red Bull et les McLaren ont déclassé le reste du plateau: 5e, Fernando Alonso (Ferrari) termine déjà à un tour. L'Espagnol a fait illusion durant une dizaine de tours en tête après son envol spectaculaire du départ. Mais ensuite, et notamment avec les pneus durs, sa Ferrari a nettement marqué le pas.

Les Mercedes, avec Michael Schumacher (6e) devant Nico Rosberg (7e), ont marqué de précieux points. «Schumi» a obtenu son meilleur résultat de la saison, et le fait d'avoir précédé son coéquipier constitue un élément positif. Les sourires sont aussi de mise chez Sauber-Ferrari, qui a placé ses deux voitures dans les points: Sergio Perez a fini 9e et Kamui Kobayashi 10e.

Logiquement, Vettel s'envole au championnat du monde, où il compte 118 points. Hamilton suit avec 77, devant Webber (67) et Button (61). Le jeune Allemand semble d'ores et déjà sur une voie royale pour se succéder à lui-même au palmarès.

(L'essentiel Online/AFP)