JPEE au Monténégro

29 mai 2019 10:08; Act: 29.05.2019 10:15 Print

Le Monténégro petit par la taille, grand par le sport

Il a beau compter autant d'habitants que le Luxembourg, le Monténégro s'invite au sommet mondial dans plusieurs sports collectifs.

storybild

Le Monténégro va disputer cet été en Chine sa première Coupe du monde de basket. (photo: AFP/Daniel Mihailescu)

Sur ce sujet
Une faute?

Champion d'Europe de water-polo en 2008, médaillé d'argent aux JO 2012 et champion d'Europe en handball féminin (2012), qualifié pour sa première Coupe du monde de basket-ball cet été en Chine: malgré ses 600 000 habitants, le Monténégro pèse lourd sur la scène sportive internationale.

Sans compter ses footballeurs de renom comme Stefan Jovetic (Monaco), Stefan Savic (Atlético) ou par le passé la star de l'AC Milan, Dejan Savicevic, aujourd'hui président de la Fédération monténégrine de football. Mais aussi les étoiles du tennis, Novak Djokovic (Serbie) et Milos Raonic (Canada), qui ont des origines au Monténégro. Comment un si petit pays peut-il grimper si haut? L'Islande arguait d'une politique de formation volontariste, d'investissements dans des structures de pointe... Au Monténégro, les moyens sont tout autres.

«Nous avons le gène du sport»

«Quand on demande aux dirigeants du sport monténégrin, ils disent que leurs athlètes ont simplement davantage "faim". Mais nous savons que cela va plus loin, assure Alwin de Prins, chef de la délégation luxembourgeoise. Il existe dans les pays issus de l'ex-Yougoslavie une grande culture sportive». Beaucoup de sportifs partent en Serbie pour trouver de meilleures conditions pour progresser.

«Je crois que nous avons le gène du sport. Il y a dans notre pays un vrai désir de travailler dur pour réaliser nos rêves, d'écrire l'histoire de notre jeune pays par le sport», explique Milos Antic, journaliste monténégrin et membre de l'organisation des Jeux.

Des Jeux trop petits pour le Monténégro?

Aux JPEE, le Monténégro n'alignera pas ses meilleurs basketteurs, à l'heure des finales du championnat national, mais cela ne l'empêchera pas d'être favori. Et depuis ses débuts aux Jeux des Petits États d'Europe en 2011, il dispose sans doute du meilleur ratio athlètes engagés, médailles récoltées (4e avec 31 médailles pour 46 engagés). Le Monténégro avait pris l'habitude de ne pas faire le voyage pour rien. Avec 130 athlètes, il pourrait bien écraser ses premiers JPEE à domicile.

Alors ces Jeux seraient-ils trop petits pour le Monténégro? «Non, même s'ils ne créent pas un grand engouement auprès du grand public, qui préfère regarder la Ligue des champions de football ou l'Euroligue de basket, ils sont importants pour nous. Nos médailles dans les plus grandes compétitions restent rares et nous ne dominons pas tous les sports. Nous sommes fiers d'accueillir ces 2 000 personnes pour ces Jeux entre petits pays. Cela peut aussi avoir un effet positif sur le tourisme», conclut Milos Antic.

Tableau des médailles JPEE
  • 1 LUX 26 27 23 76
  • 2 CYP 21 25 16 62
  • 3 ISL 19 13 22 54
  • 4 MON 14 13 20 47
  • 5 MNE 14 6 14 34
  • 6 LIE 9 5 6 20
  • 7 MLT 6 12 9 27
  • 8 AND 3 4 11 18
  • 9 SMR 1 4 6 11

(Nicolas Martin/Lessentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • On est les meilleurs le 29.05.2019 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour, il faudra pourtant bien ouvrir les yeux sur notre médiocrité légendaire et chercher à comprendre quel est notre vrai problème de fond, sans se mettre la tête dans le sable, et sans se réfugier derrière nos excuses habituelles.

  • Normal le 29.05.2019 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, pas de terrain de foot couvert dernier cri, pas de vélodrome à 142 millions, pas de piscine olympique d'entraînement, pas de LIHPS, pas de déplacements à plusieurs centaines de milliers d'euros pour une délégation de 200 personnes aux JPEE, rien de tout ça sinon leur mentalité, leur abnégation et surtout leur goût de l'effort.

Les derniers commentaires

  • Normal le 29.05.2019 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, pas de terrain de foot couvert dernier cri, pas de vélodrome à 142 millions, pas de piscine olympique d'entraînement, pas de LIHPS, pas de déplacements à plusieurs centaines de milliers d'euros pour une délégation de 200 personnes aux JPEE, rien de tout ça sinon leur mentalité, leur abnégation et surtout leur goût de l'effort.

  • On est les meilleurs le 29.05.2019 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour, il faudra pourtant bien ouvrir les yeux sur notre médiocrité légendaire et chercher à comprendre quel est notre vrai problème de fond, sans se mettre la tête dans le sable, et sans se réfugier derrière nos excuses habituelles.

    • Claude le 29.05.2019 11:11 Report dénoncer ce commentaire

      La liste est trop longue.