JPEE/Luxembourg

26 mai 2019 22:02; Act: 27.05.2019 12:31 Print

Le Luxembourg a fini par arriver au Monténégro

LUXEMBOURG/BUDVA - La délégation luxembourgeoise a vécu un épisode imprévu pour se rendre au Monténégro pour les Jeux des Petits États d'Europe (JPEE).

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Ils s'étaient levés en pleine nuit pour être sûrs d'être au rendez-vous à 5h30 et prendre le charter d'Enter Air vers les Jeux des Petits États d'Europe au Monténégro, mais ce sont le pilote et l'équipage qui n'étaient pas là! Retardés en Suisse.

Résultat, la délégation grand-ducale, qui devait décoller de Luxembourg vers 8h pour Tivat, s'est envolée près de trois heures plus tard. Rien de bien dramatique, à la veille de la cérémonie d'ouverture, mais le premier épisode cocasse de l'aventure. Et ce n'est qu'en début d'après-midi que les 140 athlètes ont pu s'installer dans leur hôtel de Budva.

«Construire un vrai esprit d'équipe»

«C'est un complexe hôtelier avec de nombreux bâtiments. Il est au bord de la plage, avec les montagnes derrière, c'est beau. Dommage qu'il pleuve», raconte le tennisman Alex Knaff, qui a tout de même pu s'entraîner. L'hôtel Slovenska Plaza, qui loge les quelque 850 sportifs des Jeux, a des airs de ville dans la ville. Et ses chambres sont bien pleines, souvent à trois lits.

«Le logement est tout à fait correct et l'atmosphère de village olympique plaît beaucoup», note le chef de délégation, Alwin de Prins. Les vrais JO, l'athlète Charline Mathias connaît. Elle était à Rio en 2016, mais elle revient avec plaisir aux JPEE. «C'est l'occasion de construire un vrai esprit d'équipe, alors que nous sommes souvent seuls en compétition», confie-t-elle. Tous prendront part à la cérémonie d'ouverture ce soir, à 21h, dans la vieille ville de Budva. Puis il sera temps de passer aux choses sérieuses.

Tableau des médailles JPEE
  • 1 LUX 26 27 23 76
  • 2 CYP 21 25 16 62
  • 3 ISL 19 13 22 54
  • 4 MON 14 13 20 47
  • 5 MNE 14 6 14 34
  • 6 LIE 9 5 6 20
  • 7 MLT 6 12 9 27
  • 8 AND 3 4 11 18
  • 9 SMR 1 4 6 11

(De nos envoyés spéciaux à Budva, Nicolas Martin et Sebastian Weisbrodt/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jason King le 27.05.2019 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement, à quoi servent-ils encore ces JPEE ? Des épreuves dans lesquelles on ne trouve parfois que deux participants au départ, un niveau bien plus bas qu'une simple petite compétition régionale chez nos voisins, une médiatisation qui ne dépassera jamais nos frontières nationales, des "athlètes" luxembourgeois qui, pour beaucoup d'entre eux, ne s'entraînent qu'une ou deux fois par mois (et encore), et surtout, un investissement financier colossal totalement inutile ?

Les derniers commentaires

  • Jason King le 27.05.2019 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement, à quoi servent-ils encore ces JPEE ? Des épreuves dans lesquelles on ne trouve parfois que deux participants au départ, un niveau bien plus bas qu'une simple petite compétition régionale chez nos voisins, une médiatisation qui ne dépassera jamais nos frontières nationales, des "athlètes" luxembourgeois qui, pour beaucoup d'entre eux, ne s'entraînent qu'une ou deux fois par mois (et encore), et surtout, un investissement financier colossal totalement inutile ?