Soupçons de corruption

26 novembre 2021 15:52; Act: 26.11.2021 16:26 Print

30 ans de prison pour le patron des JO de Rio

L'ex-président du Comité olympique brésilien a été condamné à 30 ans et 11 mois de prison, pour son rôle dans l'achat présumé de voix pour l'attribution des JO-2016.

storybild

L'ancien patron de l'olympisme brésilien (1995-2017) pourra rester en liberté en attendant le jugement en appel. (photo: AFP/Mauro Pimentel)

Sur ce sujet
Une faute?

Carlos Nuzman, 79 ans, qui était aussi président du comité organisateur des Jeux de Rio, a été reconnu coupable de «corruption, organisation criminelle, blanchiment et évasion de devises», selon la sentence du juge Marcelo Bretas.

L'ancien patron de l'olympisme brésilien (1995-2017) pourra rester en liberté, en attendant le jugement en appel. Il avait été arrêté en octobre 2017, et avait passé quinze jours en prison, avant d'être remis en liberté conditionnelle par le Tribunal supérieur de justice (STJ).

«Nuzman est un des principaux responsables de l'organisation du réseau criminel, au vu de sa position au Comité olympique brésilien et face aux autorités internationales», a estimé le juge Bretas. Ce magistrat a aussi condamné à des peines de réclusion l'ex-gouverneur de Rio, Sergio Cabral, sous les verrous depuis novembre 2017, pour de nombreuses affaires de corruption, et Leonardo Gryner, ancien bras droit de Nuzman.

Îles Vierges britanniques

Dans sa sentence, il assure que Nuzman et Gryner ont servi d'intermédiaires pour le versement d'environ deux millions de dollars à Lamine Diack, ex-président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et son fils Papa Massata Diack. Cette somme aurait été versée en échange de six voix pour Rio lors du vote du Comité olympique international (COI) pour l'attribution des JO-2016.

La ville brésilienne a été choisie au détriment de Madrid, Chicago et Tokyo, en 2009, à Copenhague. Selon le juge Bretas, les fonds auraient été transférés à la demande de Sergio Cabral, par l'entrepreneur Arthur Soares, par le biais d'une société basée dans les îles Vierges britanniques.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jojopetoire le 27.11.2021 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    même sanction pour les politiciens qui harcèle le peuple, démission et prison,,

  • @@@ le 27.11.2021 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est comme ça partout...

  • pica le 27.11.2021 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant au tour des dirigeants actuels ! Une enquête sur Tom Batch serait la bienvenue ! #freepengshuai

Les derniers commentaires

  • cataplasme le 27.11.2021 18:12 Report dénoncer ce commentaire

    faut pas chercher si loin, contrôler déjà quelques ASBL douteuse ici au Luxembourg, prenez par exemple des asbl attachées au tourisme, camping et autres, ou l'argent entre correctement, mais ou aucun € n'est réinvestit dans les structures, l'hygiène, la sécurité, ainsi que le bien êtres. ASBL, veut bien dire, association sans but lucratif,, faudrait approfondir les recherches,, et tant d'autres magouilles et black money commerciale, y a du boulot

  • jojopetoire le 27.11.2021 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    même sanction pour les politiciens qui harcèle le peuple, démission et prison,,

  • Stella Blu le 27.11.2021 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On devrait faire la même chose aux personnes qui ont permis de faire la coupe du monde au Quatar.... Mais le pouvoir dès petró????????????????????ne connais pas des limites !

  • pica le 27.11.2021 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant au tour des dirigeants actuels ! Une enquête sur Tom Batch serait la bienvenue ! #freepengshuai

  • @@@ le 27.11.2021 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est comme ça partout...